Quand c'est beau, c'est beau

Je revenais de Québec en fin de semaine dernière et je faisais remarquer à ma... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Je revenais de Québec en fin de semaine dernière et je faisais remarquer à ma blonde qu'on avait fait un peu de surqualité en construisant cette magnifique route à quatre voies divisées dans la Réserve faunique des Laurentides. On a semé du gazon sur le roc du Bouclier canadien, on a embauché des gens pour décorer les abords de la route avec des roches et des troncs d'arbre en plus de planter des arbres et d'aménager des points d'observations. Ça peut bien nous coûter les yeux de la tête, lui dis-je. J'ai l'impression qu'on sucre le sucre parfois.

«Ça mon homme ça s'appelle du développement durable. C'est parfait d'avoir fait cela comme ça, ne t'en fais pas avec ce genre de dépense, ça va profiter à plusieurs générations. C'est bien fait et ça va durer longtemps», me dit-elle comme ça en gardant ses deux mains sur le volant.

C'est vrai parfois qu'on a une vision réductrice, pourtant l'histoire nous a appris que les belles choses bien faites durent dans le temps et finissent par faire partie de notre patrimoine. Un architecte en urbanisme racontait l'autre jour à la radio comment les grandes décisions prises par les politiciens pour l'aménagement d'espaces publics ont changé notre environnement pour le plus grand bien commun.

Imaginez aujourd'hui un politicien annoncer la création d'un grand parc sur un site historique et qu'il en coûtera des centaines de millions de$ à aménager. Évidemment tout le monde dénoncerait ce politicien et le foutrait à la porte pour oser dépenser l'argent de nos taxes dans des installations publiques inutiles alors que nos hôpitaux et nos écoles réclament des sous à grand cri.

Pourtant des millions de citoyens profitent des Plaines d'Abraham à Québec depuis quatre ou cinq générations. Il en va de même à Saguenay avec l'aménagement de la Zone portuaire à Chicoutimi, la Place Nikitoutagan sur les rives de la rivières aux Sables à Jonquière et les différents parcs d'envergure.

Chaque fois que les politiciens ont décidé d'investir dans l'architecture urbaine, ce sont tous les citoyens qui en ont profité pour des siècles et des siècles. Plus récemment dans l'histoire régionale nous avons réalisé quelques investissements urbains comme le quai de croisière à La Baie et l'aménagement du parc Mars. La Pulperie de Chicoutimi figure aussi au chapitre des décisions politiques importantes pour préserver le patrimoine culturel et architectural de Saguenay. La communauté tient d'ailleurs à bout de bras la Cathédrale de Chicoutimi qui sera un des rares monuments religieux à traverser les ans. Les politiciens ont donc la responsabilité de développer le bien commun pour qu'il soit utilisé par les autres générations.

Le parc de la Rivière-du-Moulin à Chicoutimi mériterait des millions de dollars en investissement tout comme le site du poste de traite que La Pulperie développe à petits coups de pelles d'année en année. Ce ne sont pas des insignifiances comme la Place du citoyen au centre-ville de Chicoutimi qui marqueront les générations à venir ni les quelques pouces d'asphalte qu'on étend de temps en temps pour masquer des vices beaucoup plus grands.

La maman de Baltimore

La maman de Baltimore qui a ramassé son fils par le fond de culotte avec des taloches derrière la tête parce qu'il lançait des pierres et manifestait lors d'affrontement avec des policiers a été considérée comme la maman de l'année sur les réseaux sociaux. Au Québec probablement que la DPJ aurait accusé la mère de voies de fait à l'égard de son enfant et qu'on l'aurait foutu en prison. Même les mères ne peuvent plus donner une taloche derrière la tête de leurs grands ados insignifiants. Ça devrait être permis aux mamans une fois de temps en temps...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer