Un vrai modèle de relève

Michèle Lalancette, agricultrice membre du Centre régional des... ((Courtoisie))

Agrandir

Michèle Lalancette, agricultrice membre du Centre régional des jeunes agriculteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michèle Lalancette
Le Quotidien

L'agriculture représente un moteur économique pour les régions et un facteur clé d'occupation du territoire. Michèle Lalancette, agricultrice membre du Centre régional des jeunes agriculteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean et Raymond Rouleau, producteur agricole à Saint-Gédéon depuis 35 ans, abordent le délicat sujet de la relève agricole.
L'heure est grave dans le dossier de la financiarisation des terres agricoles. Il y a quelques mois, un groupe d'investissement a acheté la terre à côté de chez nous. Cette firme a acquis des milliers d'hectares dans la région, ce qui a contribué à faire doubler, voire tripler la valeur moyenne des terres dans la région en moins de cinq ans. Ça pose un énorme obstacle à l'établissement des jeunes comme moi en agriculture. Au vu de la situation, le gouvernement du Québec doit agir rapidement pour stopper la mainmise de ces gros joueurs sur nos terres. Sinon, c'est tout le dynamisme de nos rangs et le modèle de fermes familiales du Québec qui risquent d'y passer.

Dépossession tranquille

Je suis passionnée d'agriculture et je rêve de pouvoir pratiquer dignement ce métier. Malheureusement, je sens un vent d'incertitude qui souffle sur nos campagnes. La relève a toutes les compétences et la volonté pour réussir, mais comment peut-elle rester motivée lorsque le sol qu'elle laboure à la sueur de son front n'est qu'un capital matériel et non plus un lieu d'appartenance au territoire?

Honnêtement, je ne peux pas rivaliser avec des sociétés d'investissement qui menacent de déstructurer notre tissu social en intégrant des filières entières et en concentrant les achats d'intrants et de matériel. Ces sociétés se présentent comme une planche de salut pour la relève, mais en vérité, elles nous privent des actifs qui prennent le plus de valeur et nous réduisent au simple statut de locataires ou de salariés.

En tant que député de Roberval et premier ministre du Québec, il va de soi que vous, m. le premier ministre Philippe Couillard, adoptiez des mesures d'urgence pour contrer ce nouveau modèle d'accaparement de nos terres.

Sinon, nous verrons peu à peu diminuer le nombre de fermes dans la région et ailleurs au Québec. Or, je veux continuer à nourrir la population avec fierté. Je souhaite de tout coeur le maintien d'une économie locale et que mes enfants continuent à aller à l'école du village.

Débat

La relève agricole est claire: elle ne veut pas de ce modèle stérile et doit être protégée contre l'appétit de ces sociétés d'investissement. Ça nous prend un véritable débat de société et des mesures concrètes pour garantir l'accès à la terre pour la relève. Par exemple, le ministre de l'Agriculture pourrait sortir de son mutisme en adoptant une mesure temporaire de trois ans limitant l'acquisition annuelle de terres à 100 hectares par acheteur afin de ralentir le phénomène et d'en étudier attentivement les répercussions sur le prix des terres.

Nous avons besoin d'une veille stratégique sur toute transaction de terres agricoles au Québec. La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) me semble bien placée pour assurer une régulation du phénomène.

Des mesures fiscales pour inciter l'utilisation des terres à des fins agricoles, la mise sur pied d'un fonds de développement agricole, l'adoption d'une législation adéquate entourant la location de terres, la bonification de l'aide au démarrage et l'implantation de banques de terres pour les jeunes agriculteurs représentent aussi des avenues potentielles.

Chose certaine, ça prend une bonne dose de volonté politique pour rassurer la relève. Agissons maintenant pour continuer à promouvoir un modèle agricole basé sur l'entreprenariat et la jeunesse, un modèle qui fait vivre nos campagnes!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer