Une occasion d'échanges

Julie Dufour... ((Courtoisie))

Agrandir

Julie Dufour

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Du même auteur

Julie Dufour
Le Quotidien

Utile ou non, la tenue de rencontre plénière avant les assemblées publiques des différentes instances municipales? La conseillère indépendante du district de Shipshaw, Julie Dufour, et l'ex-conseiller municipal de Saguenay et ex-président de la Conférence régionale des élus, Georges Bouchard, abordent la question.
L'exercice d'une saine démocratie exige de nos élus qu'ils prennent des décisions en ayant à leur disposition toute l'information qui leur est utile.

L'abolition toute récente des «plénières», ces rencontres à huis clos du conseil municipal qui précédaient les séances publiques, a réduit à une heure par mois les échanges entre les 20 élus de Saguenay. À cela s'ajoute la difficulté pour les élus d'obtenir l'information pertinente aux décisions qu'ils doivent prendre.

En apparence, prendre des décisions peut sembler un geste facile, et même banal! On «décide», point... Dans les faits, cette action devrait reposer sur un processus complexe qui se doit d'être honnête, efficace et responsable. Comment est-ce possible si, d'emblée, je ne connais ni la teneur, ni le contexte ou les détails des dossiers sur lesquels je dois me positionner? Comment est-ce possible si je n'ai pas accès à l'information nécessaire? Selon moi, une décision juste repose sur la compréhension de la situation et sur l'analyse d'une information complète et objective.

J'ai reçu un mandat de représentation des citoyens de mon district, les «payeurs de taxe», vous les citoyens. Il exige que je sois en mesure d'expliquer non seulement mes décisions, mais plus globalement, celles de toute l'administration municipale car lorsque je siège en conseil de ville je prends des décisions pour l'ensemble de la population de Saguenay.

Les plénières c'est la confrontation de nos points de vue. Et c'est dans les débats qui s'en suivent que nous pouvons en arriver à une décision optimale. Prendre du temps pour analyser toutes les options et toutes les problématiques qui pourraient être rencontrées permet pour l'avenir d'éviter bien des complications et d'économiser temps et argent. Prendre le temps au bon moment, c'est gagner du temps plus tard. Il s'agit de se donner les moyens de pratiquer une saine gestion des fonds publics.

La mise en place de sous-comités de travail, formés de certains élus et de fonctionnaires, est d'une grande utilité. Ils analysent les dossiers en profondeur et dégagent des pistes de réflexion ou des recommandations pour orienter les décisions du conseil municipal. Mais mon rôle n'est certainement pas d'avoir une confiance aveugle et de signer des chèques en blanc à la suite de ces recommandations, surtout quand on sait que le diable se retrouve souvent dans les détails. Les séances plénières servent justement aux élus à mettre en évidence ces détails qui passent sous le radar lorsque les décisions se prennent trop rapidement lors de conseils municipaux «éclairs».

Prenons par exemple l'adoption du budget le 16 décembre dernier où j'ai eu à voter sur un document résumant en quelques pages un budget de plus de 300 millions de dollars. Document qui m'a été remis cinq minutes avant le vote... De plus, lors de la séance du conseil du 2 février dernier, il a été mis en évidence que les élus n'avaient pas en main toute l'information relative aux décisions qu'ils étaient en train de prendre. Pourtant, une proposition demandant à ce que dorénavant ces documents soient transmis par courriel à tous les conseillers avant le conseil a été battue à 14 contre 4.

Et vous concitoyennes et concitoyens, à quoi croyez-vous?

Est-ce que les séances publiques de vos élus municipaux sont efficaces et représentatives du mandat que vous leur avez confié? Êtes-vous satisfaits des échanges, de l'information et des explications qui y sont faites? Que pensez-vous de la façon dont sont prises les décisions qui impliquent votre argent?

Pour ma part, je crois fondamentalement en l'utilité des plénières comme une étape incontournable du processus de prise de décision. Les plénières c'est une façon d'avoir l'information, de réfléchir ensemble, et de s'éclairer collectivement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer