Ensemble vers l'équilibre!

Le président de la Chambre de commerce du...

Agrandir

Le président de la Chambre de commerce du Saguenay, François Gagné.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Quotidien

La cohabitation entre l'environnement et les projets de développement économique se trouve présentement au coeur de l'actualité. Aujourd'hui, le président de la Chambre de commerce du Saguenay, François Gagné, et le cofondateur et directeur principal d'Équiterre, Steven Guilbeault, abordent cet enjeu crucial pour la région.
Au cours des dernières semaines, la Chambre de commerce du Saguenay a été interpellée par plusieurs sujets d'actualité concernant directement l'avenir de la région. Le 5 décembre dernier, nous avons fait appel à une mobilisation régionale pour contrer le climat d'incertitude auquel fait face certains grands projets. Pour quelle raison? Assurer la survie et le développement économique de notre région.

En ce moment, les gens sentent qu'il y a une polarisation des positions dans les débats. D'un côté, les «capitalistes» qui souhaitent que l'argent des projets profitent à la région et de l'autre côté, les «environnementalistes» qui s'opposent quasi-systématiquement à tout projet. La région ne gagne rien à vouloir se camper d'un côté ou de l'autre. Ce qui ressort en général de ces prises de positions est généralement négatif, ce qui empêche une saine discussion et par le fait même, nuit au développement de projets porteurs de retombées économiques importantes pour la région.

Il est important d'exprimer notre soutien aux projets pour démontrer que socialement, il n'y a pas juste des opposants. Il faut faire place à un vent d'optimisme et laisser la chance aux développeurs de bien présenter leurs plans de développement économique. La Chambre de commerce est une organisation de concertation. Il est incontournable que les acteurs et leaders régionaux de toutes souches travaillent ensemble pour faire avancer des projets rassembleurs et créateurs de plusieurs emplois de qualité. Il ne faut pas oublier que la concertation est un principe même du développement durable qui, lui, tient compte du social, de l'environnement et de l'économique. Donc pourquoi vouloir donner une importance plus élevée à l'environnement? Le développement durable, dont bien des organisations se targuent de promouvoir, est un équilibre des trois aspects et non juste l'environnement.

En tant que société, pourquoi ne travaillerions-nous pas ensemble en étudiant les projets de développement économique tout en gardant en tête d'en assurer la réussite de façon respectueuse et dans un optique de développement durable? Pourquoi bloquer systématiquement ces projets porteurs et de voir, par la suite, si on peut les faire avancer? Travaillons positivement ensemble au lieu de critiquer négativement chacun de notre côté?

Nous appuyons ces projets mobilisateurs qui rapportent des retombées économiques tout en faisant travailler notre population. Nous appuyons ces projets mobilisateurs qui s'assurent de respecter les règles et les normes environnementales ainsi que les citoyens. Nous sommes d'accord qu'il faut être diligent avec notre environnement et c'est pour cette raison qu'il faut continuer de mettre à contribution les organismes gouvernementaux et les institutions de recherche pour qu'ils travaillent de concert avec les promoteurs.

Les emplois créés par ces projets dans le secteur primaire ont des impacts positifs qui ont un effet de levier considérable sur les emplois dans les secteurs secondaires et tertiaires, et ce, autant d'une façon directe qu'indirecte. D'un point de vue social et économique, ces faits ne sont que trop peu souvent soulignés. Les projecteurs sont trop fréquemment dirigés vers des activistes environnementaux, et ce, de façon parfois injustifiée par des demi-vérités. C'est ce qui peut causer les clivages de discussions et amener un climat moins favorable pour le développement de projets dans la région.

Donc, nous faisons appel aux citoyens, aux organisations et aux gens d'affaires et les invitons à se joindre à nous pour démontrer que la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean est favorable aux projets structurants. Il est évident que ces projets doivent minimiser les impacts environnementaux, mais il est d'autant plus important de maximiser les bénéfices économiques et sociaux. Dans cette optique, nous pourrons montrer au Québec en entier que nous ne sommes pas qu'une région ressource et qu'il y a des gens qui y vivent et qui désirent assurer la pérennité de leur qualité de vie et de leur économie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer