Une révolution nécessaire

Pierre Blain, directeur général du Regroupement provincial des... ((Archives))

Agrandir

Pierre Blain, directeur général du Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU) du Québec.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Le Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU), le principal porte-parole des usagers du réseau québécois de la santé et des services sociaux, prend clairement position en faveur de l'abolition des agences régionales de santé et services sociaux. Une grande réforme du réseau est à nos portes, autant sur le plan de la gouvernance que du financement. Sans manquer de vigilance pour la suite, nous estimons qu'il est dans l'intérêt des usagers de toutes les régions du Québec que les agences soient abolies.

Avant même la présentation du projet de loi 10, l'idée de l'abolition des agences régionales de santé avait été évoquée, pour des raisons budgétaires, afin de rendre plus de services. Il faut mettre fin aux duplications au sein du ministère et dans le réseau. À cet égard, l'organigramme du ministère de la Santé et des Services sociaux est révélateur de la complexité du réseau et de son organisation. C'est à peine si l'on y retrouve la dispensation des services. Quant à l'usager, il est absent, même s'il est supposément au coeur des services.

Quelle que soit la région de l'usager, nous savons que ses besoins sont les mêmes que tout autre usager. Les services qui lui sont offerts devraient être équivalents et accessibles dans toutes les régions du Québec. De fait, les services sont dispensés localement par des CSSS et leurs installations, et non par les agences, qui n'offrent aucun service direct à la population. Pourquoi doter obligatoirement une région d'une agence? Pourquoi avoir établi des structures parallèles si celles-ci ont les mêmes fonctions? Le RPCU comprend difficilement cet impératif.

En se basant notamment sur ces constats, le RPCU a proposé à la Commission de révision permanente des programmes des économies de 1,5 milliard de dollars au sein du réseau sans que cela n'affecte les soins et les services. Une grande proportion de ces économies vise la bureaucratie. La finalité de ces recommandations est de permettre au réseau de rendre les services qui sont requis par les usagers, malgré la situation financière difficile.

Revenir à la base

Nous posons comme prémisse qu'il est possible de faire simplement. Il faut réviser les structures et les fonctions pour éviter les dédoublements. Il faut revoir la pertinence et l'utilité des tâches et des fonctions, puis de les regrouper, en se posant une simple question : de quoi l'usager a-t-il simplement besoin? Cela doit guider la réorganisation des services dans un contexte financier difficile. C'est une révolution qu'il faut amorcer, une révolution nécessaire.

Comme bien d'autre, le RPCU a été surpris par l'ampleur de la réforme proposée par le ministre Barrette dans le projet de loi 10. La réorganisation touche tous les établissements et toutes les régions. Dans chaque région sociosanitaire du Québec, un nouvel établissement verra le jour par la fusion de tous les établissements de cette région. Pour Montréal, les établissements seront fusionnés en cinq centres intégrés et quatre établissements suprarégionaux seront créés.

Nous nous réjouissons que les conseils d'administration continueront à rendre des comptes publics et que la voix citoyenne sera toujours présente au sein de ces conseils. Les comités des usagers continueront à exercer leur rôle puisqu'ils sont maintenus.

Cela dit, il faudra rester vigilants pour l'avenir. Le ministre Barrette s'est engagé à maintenir une «voix forte» pour les usagers du réseau de la santé, mais son projet de loi n'est pas encore adopté. De même, il faudra s'assurer que les fusions d'établissement permettent bel et bien de redéployer des ressources vers davantage de services, vers le niveau local, limitant du coup l'impact sur l'emploi régional.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer