L'Gros Luxe s'amène sur la Racine

Alex Bastide et Étienne Michaud ont choisi d'ouvrir... (Le Progrès, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Alex Bastide et Étienne Michaud ont choisi d'ouvrir la neuvième succursale du resto-bar L'Gros Luxe sur la rue Racine à Chicoutimi. Les travaux sont amorcés en vue d'une ouverture au cours de l'hiver prochain.

Le Progrès, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Une succursale du resto-bar L'Gros Luxe ouvrira ses portes à Saguenay cet hiver. Les copropriétaires ont choisi d'implanter leur 9e établissement sur la rue Racine à Chicoutimi, dans le local anciennement occupé par le Pub Racine.

Les différentes succursales du resto-bar L'Gros Luxe se... (Courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Les différentes succursales du resto-bar L'Gros Luxe se démarquent par un décor de style victorien.

Courtoisie

Après Montréal, Longueuil, Québec, Victoriaville et Sherbrooke, le fondateur de la chaîne L'Gros Luxe, Alex Bastide, a décidé de s'installer à Chicoutimi.

L'entrepreneur songeait depuis un moment à s'implanter à Saguenay. La disponibilité du local donnant accès à une terrasse avec vue sur la rivière Saguenay l'a convaincu que le moment de se lancer était venu.

« Ça va être magnifique », assure celui qui s'est associé à Étienne Michaud de Québec pour le projet.

L'aménagement de la succursale de Chicoutimi nécessite un investissement de 400 000 $. « C'est le plus gros investissement jusqu'à présent. C'est la première fois que je loue un local où il n'y a pas de cuisine existante. Mais je suis en amour total avec la vue. C'est mon local préféré grâce à la terrasse, à la vue et la brique un peu partout », affirme-t-il.

Les travaux sont déjà amorcés au 383 Racine Est.

« On va créer un décor de style victorien. Je capote sur les antiquités, sur l'histoire. Il y aura des chaises de métal, du fer forgé, beaucoup de plantes », décrit-il.

Les copropriétaires prévoient y aménager 110 places assises. La terrasse pourra accueillir quelque 80 personnes et entre 20 et 30 places seront disponibles en été sur la portion avant de l'immeuble.

L'Gros Luxe devrait employer entre 20 et 25 personnes à temps plein, un nombre qui devrait grimper à entre 35 et 40 en saison estivale.

Un projet à son image

Végétarien depuis 20 ans, Alex Bastide s'est lancé dans la restauration en partie pour répondre à ses propres besoins.

La moitié du menu est végétarien et des options végétaliennes sont également offertes, tout comme du pain sans gluten.

« Les restos végétariens sont souvent plates. Nous, on offre une expérience. Le choix du nom, c'était sarcastique. Je voulais créer une place vraiment belle, où on mange bien, mais à des prix abordables. C'est l'idée de démocratiser le gros luxe. Tout le monde devrait pouvoir s'offrir L'Gros Luxe ! On veut que les gens en aient pour leur argent. On offre un menu original de dont la plupart des prix varient entre 6 et 12 $ », explique celui qui précise que 30 % du menu sera exclusif à la succursale saguenéenne.

L'Gros Luxe se démarque également par ses cocktails agrémentés de bouchées. « Ici, tu peux ajouter jusqu'à 11 items sur ta boisson. Environ 45 % de notre business c'est l'alcool. C'est un endroit festif. »

Succès

L'Gros Luxe connaît tout un succès. Le premier restaurant a ouvert ses portes le 18 avril 2014 à Montréal. Depuis, sept autres restaurants ont ouvert leurs portes. Près de 300 personnes travaillent dans ses différentes succursales.

« C'est une expansion très rapide », convient l'entrepreneur qui par le passé, a été propriétaire de quatre boutiques Underworld, dont une à Vancouver et a fondé le Cabaret Underworld.

Avec L'Gros Luxe, il veut créer un sentiment d'appartenance et partager ses valeurs.

« On parle d'entrepreneuriat, de joie de vivre, de recyclage, d'énergie durable. On applique aussi ces idéologies. Ça fait partie de la formation de nos employés. »

Alex Bastide et Étienne Michaud ont l'intention de s'implanter dans la région et de s'impliquer dans le milieu. « Partout où on s'installe, on travaille avec des organismes et des gens de la place. On est proche de la communauté. J'ai signé un bail de 20 ans. Je suis venu ici pour longtemps », assure l'amoureux des montagnes et des grands espaces qui prévoit faire l'acquisition d'un condo dans la région.

Une page Facebook L'Gros Luxe Chicoutimi a été lancée. Il est aussi possible de soumettre sa candidature pour l'un des différents emplois qui seront offerts au info@lgrosluxe.com.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer