Le prix médian des maisons grimpe en août

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans son ensemble, le prix médian... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans son ensemble, le prix médian s'établit à 162 000 $, une progression de 1 % par rapport aux 158 993 $ des 12 derniers mois.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le prix médian des propriétés unifamiliales vendues en août dans la région métropolitaine de recensement de Saguenay (RMR) a augmenté de 3 % au cours du mois d'août 2017 par rapport à août 2016, passant de 180 000 $ à 185 000 $.

Selon la firme d'informations foncières JLR qui a compilé ces chiffres, il s'agit d'une augmentation moins importante que pour l'ensemble du Québec où la hausse fut de 7 %, pour un prix médian de 245 000 $.

En revanche, le nombre de propriétés qui ont changé de main a connu une légère diminution de 1 % dans la capitale régionale pour s'établir à 106. À ce chapitre, Saguenay est loin du championnat de Montréal qui a connu une hausse de 14 %. C'est la Métropole également qui détient la palme pour le prix de vente avec un prix médian de 337 274 $, une hausse de 8 %. Pour la RMR de Québec, la moyenne est de 264 500 $.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans son ensemble, le prix médian s'établit à 162 000 $, une progression de 1 % par rapport aux 158 993 $ des 12 derniers mois. Le volume des ventes a, quant à lui, nettement progressé avec une hausse de 9 % en août pour 213 transactions, alors que pour l'ensemble des 12 derniers mois les 2555 transactions ont représenté une hausse de 6 %.

Province

Au cours des 12 derniers mois, 79 267 résidences unifamiliales ont été vendues dont 6292 en août dernier pour une augmentation de 5 %. La hausse fut de 8 % pour les immeubles en copropriété en août avec 2335 ventes. Pour les 12 derniers mois, on compte 30 012 transactions. Le prix médian est sensiblement le même que pour les résidences unifamiliales avec 246 000 $, en hausse de seulement 3 %.

Les mauvaises créances ont été en baisse de 2 % dans la province alors que 639 créanciers ont manifesté l'intention de se prévaloir de leurs droits. Pour l'ensemble de l'année, on a dénombré 7042 préavis d'exercice pour une baisse de 11 %. De plus, cinq cent quarante-sept créanciers ont levé des hypothèques légales en août, soit 5 % de moins qu'en août 2016. Dans la même veine, 210 personnes ont préféré remettre eux-mêmes les clés à leur créancier en août dernier soit 12 % de plus, et pour l'ensemble de l'année, 2335 personnes ont fait de même, pour une hausse plus modeste de 1 %.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer