Le 4 Chemins sera démoli

Les propriétaires du Restaurant Bar 4 Chemins de... (Le Progrès, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les propriétaires du Restaurant Bar 4 Chemins de Jonquière, Christine Cote et Yves Villeneuve, ont vendu à Sylvain Bergeron et Yvon-Marie Bergeron des Entreprises Yvon-Marie Bergeron.

Le Progrès, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Une véritable institution disparaîtra du paysage jonquiérois sous peu. Le Restaurant-Bar les 4 Chemins a été vendu et sera démoli au cours des prochaines semaines.

L'établissement du boulevard Harvey a été acquis par Les Entreprises Yvon-Marie Bergeron, qui en prendra possession le 30 octobre. Les travaux visant à raser le bâtiment seront amorcés dans les semaines suivantes. La compagnie spécialisée en développement immobilier a l'intention d'y faire construire un édifice commercial pour une bannière désireuse de s'établir à cet endroit considéré comme stratégique.

« On a une banque de clients avec qui on travaille pour faire du développement commercial. On possède déjà un terrain en face et ce secteur est un excellent véhicule pour se développer », dit le directeur général des Entreprises Yvon-Marie Bergeron, Sylvain Bergeron. L'homme d'affaires ne veut pas lever le voile sur le nom de la chaîne qui élira domicile sur le terrain du 4 Chemins, situé au coin Harvey et Saint-Jérôme. Il préfère attendre que le client fasse lui-même son annonce. Le directeur général signale toutefois que plusieurs bannières lorgnent le secteur du boulevard Harvey et que certains d'entre eux ont communiqué avec le promoteur pour s'enquérir de la possibilité de développer des partenariats d'affaires.

« Il y a de la demande. Les gens passent par la porte d'en avant pour s'informer. Le marché du détail se reconstruit à Jonquière et il y a une belle effervescence », note Sylvain Bergeron.

Les propriétaires du 4 Chemins, Christine Côté et Yves Villeneuve, ont accepté l'offre d'achat soumise par l'acquéreur au terme de longues discussions.

« Quand on transige avec des gens, on parle des intérêts de chacun. Dans ce cas-ci, tout le monde est content », poursuit Sylvain Bergeron.

Les Entreprises Yvon-Marie Bergeron a plusieurs projets dans ses cartons. Depuis la vente du marché P.E Prix à Métro l'an dernier, Sylvain Bergeron et son père se consacrent entièrement à l'immobilier. La compagnie demeure propriétaire des locaux qui abritent l'épicerie, la pharmacie Pharmaprix, la Banque Nationale et le garage Napa. Elle planche sur d'autres dossiers commerciaux, confie Sylvain Bergeron, qui précise que l'immeuble du 4 Chemins est le 54e bâtiment acheté par son entreprise à des fins de démolition.

Walmart

Interrogé au sujet de la relance de l'ancien Walmart de Jonquière, le promoteur confie qu'il a étudié le dossier. Il estime qu'il serait possible de relancer l'immeuble, mais fait valoir qu'il n'est pas ici question d'une seule bâtisse. Les propriétés détenues par SmartReit sur le boulevard René-Lévesque se déclinent effectivement sur plusieurs pieds carrés.

« On a des idées, mais ça prend les bons opérateurs et ça prend des engagements. Pour le commerce au détail, ça va être difficile. Il faudra peut-être revoir la vocation du secteur », note Sylvain Bergeron, qui pense qu'un zonage industriel ou semi-industriel pourrait élargir l'éventail de possibilités pour la revitalisation de ce qui était autrefois connu comme le Power Center. Le conseiller municipal Carl Dufour, également président de l'arrondissement de Jonquière, a d'ailleurs indiqué, l'an dernier, qu'une modification au schéma d'urbanisme serait souhaitable pour cette portion de la ville.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer