La nouvelle dynamique fait des jaloux

Lucie Murray est la nouvelle présidente de la... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Lucie Murray est la nouvelle présidente de la Jeune chambre. Elle est accompagnée de la directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, Sandra Rossignol, et du président Carl Côté, réélu lors de l'assemblée générale annuelle.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une nouvelle dynamique est en voie de marquer la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord. La participation de la Jeune chambre amène une fusion qui a de quoi rendre jaloux certains membres plus expérimentés.

La Chambre de commerce ne date pas d'hier. Elle fête cette année ses 120 années d'existence, ce qui permet de constater que beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis sa création. Les mentalités se sont modifiées au fil du temps, en plus de la création de la Jeune chambre, qui compte des entrepreneurs âgés entre 20 et 35 ans.

Cette nouvelle donne s'est avérée un plus pour la chambre et le président Carl Côté, réélu mercredi soir lors de l'assemblée générale annuelle, est à même de constater ce changement.

« C'est beaucoup tissé serré au sein de la Jeune chambre et c'est ce que je remarque avec la génération Y, observe M. Côté. Ce n'était pas nécessairement le cas avec les baby-boomers, alors qu'on faisait chacun notre développement d'affaires. Aujourd'hui, on voit davantage un partage des connaissances. On a tout à apprendre de la Jeune chambre dans cet aspect. C'est ce que j'ai perçu lorsque j'ai participé aux activités. »

Le président s'est réjoui de la réponse des membres pour l'assemblée générale annuelle, conscient qu'il s'agit d'une activité dont certains aimeraient bien se passer. Selon lui, cet intérêt démontre que les participants ont un désir d'échanger et de développer des relations d'affaires.

« Quand j'ai commencé dans le monde des affaires, c'était plus difficile d'entrer dans certains groupes, a fait remarquer Carl Côté. Ça prenait une unanimité, mais aujourd'hui, on voit un plus grand dynamisme. J'aurais aimé que ce soit le cas quand j'étais plus jeune et c'est ce que ça prend pour développer, c'est avant tout d'être tissé serré. Ce n'est pas en travaillant en vase clos qu'on va faire avancer les affaires. Aujourd'hui, on voit plus de concertation. Il faut le faire dans la chambre de commerce, mais aussi au niveau régional. »

La dernière année a été marquée par quelques changements à la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord. Du mouvement de personnel a pimenté les 12 derniers mois, marqués par l'arrivée d'une nouvelle directrice générale, Sandra Rossignol, à la suite du départ de Marie-Josée Morency. Qui plus est, la chambre célébrait ses 120 ans d'existence. 

L'arrivée de Mme Rossignol insuffle une nouvelle vision au sein de l'équipe, a souligné Carl Côté, ajoutant que la présence de Marie-Josée Morency avait permis à la Chambre d'être mieux reconnu.

Ceci dit, les défis sont bien présents en vue de la prochaine année. « On doit assurer une continuité à défendre les intérêts économiques des grands projets de la région, a mentionné le président. On veut être beaucoup plus présents à la grandeur de notre territoire. Le lien avec les autres chambres économiques de la région doit être présent. On a une région économique à défendre. Quand il se passe quelque chose à Roberval ou à Chicoutimi, c'est toute la région qui devrait être contente. Il ne faut pas jalouser personne ou travailler en vase clos. C'est quelque chose qu'on a réussi à faire et on va continuer à développer. »

Nouvelle présidente à la Jeune chambre

L'assemblée générale annuelle de mercredi a permis d'élire Lucie Murray au titre de présidente de la Jeune chambre. Elle succède à Luis Dufour. De plus, sept nouveaux membres ont fait leur entrée, votés parmi les 11 candidats intéressés à occuper un poste.

Un débat le 11 octobre

Le 11 octobre à l'hôtel Le Montagnais, un débat dirigé par la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord et Le Quotidien/Progrès week-end aura lieu dans le cadre des élections municipales. Le développement économique ainsi que les grands enjeux de Saguenay seront au coeur des discussions. Les cinq candidats ont accepté l'invitation.

« On veut teinter l'économie régionale dans le débat et c'est important pour nous d'assurer notre leadership là-dedans », a souligné Carl Côté.

« Le Quotidien, au coeur de toutes les grandes préoccupations régionales, est heureux de s'associer à la Chambre pour ce débat crucial pour Saguenay. Il est important que la communauté d'affaires et la population en général prennent le temps de découvrir le programme des candidats. Les électeurs sous-estiment parfois les conséquences de leur choix », a indiqué le rédacteur en chef des journaux Le Quotidien et Le Progrès week-end, Denis Bouchard.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer