Val-Éo négocie avec des partenaires

Le projet de la coopérative Val-Éo d'implanter un parc d'une dizaine... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Le projet de la coopérative Val-Éo d'implanter un parc d'une dizaine d'éoliennes d'une capacité de production de 24 mégawatts dans le secteur d'Hébertville n'est pas mort. Des négociations se poursuivent avec divers partenaires pour concrétiser l'investissement de 75 M $ prévu.

Alors qu'en mars dernier le directeur général de la coopérative, Patrick Côté, s'attendait à faire certaines annonces pour l'été, il a déclaré ne pas avoir beaucoup d'information concernant l'évolution du dossier. « Nous avons des ententes à régler. Ça prend du temps et il y a encore plusieurs ficelles à attacher avec des partenaires comme Algonquin Power et des partenaires financiers. On travaille fort pour faire aboutir le projet », a commenté M. Côté.

Du côté de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, partenaire dans le projet, le directeur général, Sabin Larouche, a mentionné que lors de la dernière rencontre tenue, le promoteur en était à finaliser l'entente avec Algonquin Power.

Le projet de parc éolien dans la plaine d'Hébertville continue de traîner en longueur puisque c'est en 2011 que la coopérative a remporté l'appel d'offres lancé par Hydro-Québec pour la production de 24 MW d'énergie à compter du 1er décembre 2015.

La coopérative a dû assumer les pénalités maximales de 480 000 $ occasionnées par ces retards prévues dans le contrat signé avec la société d'État.

Val-Éo compte parmi ses sociétaires des propriétaires fonciers, municipalités, une soixantaine de fermes ainsi qu'une centaine d'investisseurs locaux.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer