Cache des Mont-Valins: l'avenir entre les mains des investisseurs

Les acheteurs des 50 unités qui composent le... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Les acheteurs des 50 unités qui composent le complexe de location feront ainsi partie d'un groupe de propriétaires dans une structure de condominium.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'avenir du projet de modernisation du chalet de ski du Valinouët se jouera dans les prochains jours. Le promoteur de la Cache des Monts-Valin, le groupe C Hôtels, a fait parvenir aux 42 personnes intéressées les contrats pour l'achat des unités qui formeront le site d'hébergement et dont la vente permet de financer la nouvelle infrastructure d'accueil.

Le grand patron de C Hôtels, qui a assisté la Coopérative des travailleurs du mont Victor Tremblay dans l'élaboration du projet immobilier ainsi que la vente des unités, Jean Grégroire, a confirmé au Quotidien que les documents légaux ont été postés la semaine dernière aux personnes qui avaient démontré de l'intérêt. Ces personnes ont jusqu'au 28 avril pour signer les contrats et les retourner au promoteur.

« Nous devons respecter les délais fixés par l'autorité des marchés financiers qui suit tout le processus de vente des unités. Ce sont des délais incontournables », explique Jean Grégoire, qui espère toujours que les 42 investisseurs intéressés confirment l'acquisition de l'une des 50 unités qui composeront le condotel devant être érigé dans un complexe relié au centre d'accueil qui comprend le chalet de ski.

Lors des séances d'information organisées au village alpin, les représentants de C Hôtel ainsi que ceux de la coopérative ont assuré qu'à partir du moment où 40 investisseurs confirmaient l'achat d'une unité, le projet se réaliserait dès ce printemps. Les échéanciers sont toujours les mêmes pour Jean Grégoire.

« Si le 28 avril nous avons la signature de 40 contrats ou que les 42 personnes intéressées confirment l'achat d'une unité, nous allons entreprendre la démolition du chalet dans les heures qui suivent de façon à être en mesure de réaliser les projets pour l'ouverture de la prochaine saison de ski. C'est l'engagement que nous avons pris et nous allons le respecter », insiste Jean Grégoire.

Lors des assemblées d'information, les promoteurs ont assuré qu'ils allaient être en mesure de livrer pour l'ouverture de la saison de ski le chalet principal ainsi que les unités d'hébergement. Ce qui donne en théorie sept mois pour la démolition du chalet et la construction des nouveaux immeubles.

Les investisseurs avaient le choix entre des unités dont le prix variait entre 240 000 $ (pour une suite) et 325 000 (pour un style condo à trois chambres). Les unités sont réparties sur cinq étages. Selon les dispositions fiscales, le propriétaire a le droit d'utiliser à son propre profit son unité pendant 32 jours. Les journées qu'il utilise sont exclues pour le partage des revenus globaux de location de toutes les unités.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer