Valeur des maisons à Saguenay

Une hausse de 63% en dix ans

Les Saguenéens payent en moyenne 179 000 $ pour une... (Photo archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les Saguenéens payent en moyenne 179 000 $ pour une propriété.

Photo archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Un total de 1116 maisons ont été vendues à Saguenay en 2016. Le prix moyen des demeures, qui était évalué à 179 000 $ en 2016, a augmenté de 1 %, au cours de la dernière année, alors qu'il avait connu une hausse de 63 % en dix ans.

Un portrait du prix des unifamiliales dans 100 villes du Québec a été publié par JLR Solutions foncières, plus tôt cette semaine. On y apprend donc que Saguenay figure au 10e rang des villes du Québec où il y a eu le plus de transactions en 2016, juste après Trois-Rivières et Lévis.

Lac-Saint-Jean

À Alma, 250 maisons ont été vendues en 2016 et les acheteurs ont payé en moyenne 163 000 $. Le prix a augmenté de 4 % en 2016 et de 52 % au cours des 10 dernières années.

Plus au nord du Lac-Saint-Jean, à Dolbeau-Mistassini, 153 transactions ont été enregistrées en 2016.

Les vendeurs ont obtenu en moyenne 130 000 $, soit une hausse de 6 % en 2016. Au cours des 10 dernières années, le prix a augmenté de 63 % à Dolbeau-Mistassini.

Comparaison

À titre comparatif, les Trifluviens et les Sherbrookois ont payé en moyenne 163 000 dollars et 194 500 $ pour une maison unifamiliale en 2016, alors que les Lévisiens ont dû débourser un peu plus cher, soit 244 000 dollars.

Les maisons vendues le moins cher se trouvent à Shawinigan (121 250 $) et à Thetford Mines (103 000 $).

Les plus dispendieuses sont évidemment situées dans la région de Montréal.

Ainsi, les citoyens du Plateau Mont-Royal peuvent s'attendre à payer un million de dollars pour une propriété, mais c'est toutefois à Westmount que les maisons sont les plus chères du Québec, soit environ 1,4 million de dollars.

Hausse marquée en Abitibi-Témiscamingue

C'est en Abitibi-Témiscamingue que le prix des maisons a le plus augmenté en dix ans. À Rouyn-Noranda, le prix a bondi de 136 % en 10 ans, alors qu'à Val-d'Or, une hausse de 120 % a été enregistrée.

Cette région a grandement profité de la hausse de la valeur des métaux, ce qui a eu pour conséquence de faire flamber le prix des propriétés.

En moyenne, au Québec, le prix des maisons a augmenté de 53 % en 10 ans.




À lire aussi

  • La valeur des maisons en hausse de 37 %

    Affaires

    La valeur des maisons en hausse de 37 %

    Même si la performance est assez importante, la valeur des maisons dans la région a progressé moins rapidement qu'ailleurs au Québec au cours des dix... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer