La crise du bois d'oeuvre inquiète

Le Comité sur la forêt de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a peur que... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le Comité sur la forêt de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a peur que l'industrie québécoise souffre d'un bras de fer sur le bois d'oeuvre avec les États-Unis.

« Les perspectives d'une entente dans le dossier du bois d'oeuvre s'annoncent de plus en plus incertaines. C'est pourquoi il est plus que jamais nécessaire de se serrer les coudes et d'être solidaires quant aux intérêts forestiers du Québec. Nous devons faire front commun afin de défendre notre régime forestier contre le vent protectionniste qui souffle actuellement. Il en va de la vitalité économique de nos régions», a affirmé le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, à la suite d'une rencontre avec Richard Garneau, le président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu.

Les membres du comité ont discuté du rôle qu'aura Résolu dans le cadre des négociations sur le bois d'oeuvre. L'entreprise va participer à une enquête sur les régimes forestiers des provinces menée par le Département du commerce américain. L'élection de Donald Trump à la présidence américaine ne laisse présager rien de bon sur la détermination de tarifs douaniers sur le bois d'oeuvre canadien.

En plus de discuter avec Richard Garneau, le comité a échangé avec le sous-ministre associé aux Forêts, monsieur Ronald Brizard, ainsi qu'avec les représentants de la Fédération des producteurs forestiers du Québec et du Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec (RESAM).

Les élus en ont profité pour manifester certaines inquiétudes concernant le plan de redressement du caribou forestier et à son impact sur l'économie des régions forestières. Ils pressent le gouvernement d'agir afin de ralentir les effets de la tordeuse d'épinettes en récoltant rapidement les bois atteints. Ils ont également réitéré l'importance d'utiliser le Fonds vert pour soutenir les travaux sylvicoles en injectant 50 M$ annuellement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer