Industrie de l'aluminium: «Le poids de la Chine démesuré»

Jean Simard, président et chef de direction de... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Jean Simard, président et chef de direction de L'Association de l'aluminium du Canada adressé un portrait du marché de l'aluminium largement dominé par la Chine.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Quelques heures avant l'annonce par Rio Tinto de coupes de postes à l'aluminerie de La Baie, le président de l'Association de l'aluminium du Canada, Jean Simard, est venu mettre la table en présentant pour une seconde année les Perspectives du marché de l'aluminium dans le monde.

Des perspectives qui sont largement marquées par le comportement du géant chinois, mais qui pourraient être amoindries à long terme avec l'établissement d'une certification environnementale.

Selon les données présentées par M. Simard, à partir d'un rapport de la firme Harbor Aluminium, l'avenir de la production d'aluminium s'annonce brillant au plan mondial en terme d'intensité d'utilisation du métal gris, sauf que de nombreux facteurs influenceront négativement la production en Amérique du Nord. 

Parmi eux, la Chine, avec ses 180 alumineries (comparativement à 10 au Canada) produisant à faible coût (1206 $ / tonne métrique - tm) plus de 33 millions de tonnes d'aluminium annuellement, soit 50 % de la production mondiale, est devenue un joueur important. La baisse du coût de l'électricité elle-même entraînée par celle du prix du charbon très abondant dans le nord du pays, l'implosion démographique de l'Empire du Milieu qui occasionnera une baisse de la population active de 154 millions de personnes d'ici 2023 et le recyclage d'aluminium sont tout autant de facteurs qui auront pour effet de maintenir à la baisse le prix de la tonne d'aluminium bas tandis que les inventaires sur le marché LME demeureront élevés. « Depuis 116 ans, il s'est produit 195 tm d'aluminium primaire aux États-Unis. En onze ans en Chine, ce sont 201 tm qui ont été produites et de 2016 à 2021, le total sera de 215 tm. La Chine exporte 10 % de sa production, ce qui est l'équivalent de la production canadienne. Le poids de la Chine est démesuré », affirme M. Simard.

Il en résultera que d'ici les dix à quinze prochaines années, les stocks mondiaux demeureront élevés à 16 tm tandis que les producteurs devront continuer de composer avec des prix très bas de la tonne d'aluminium à 1450 $ prévu en 2020. 

Compte tenu du contexte du marché, M. Simard affirme que la stratégie de l'industrie canadienne consiste à se donner une marge de manoeuvre et de tenter de durer dans le temps en prévision d'une reprise éventuelle. « La capacité de l'industrie d'absorber des coûts supplémentaires est inexistante. Il faut travailler sur des marchés de niche et aller vers des produits à valeur ajoutée puisque la guerre du volume est perdue. Il revient à chaque producteur de différencier les mécanismes les plus aptes pour durer dans le temps », explique M. Simard.

Certification

Parmi les solutions d'avenir pour l'industrie canadienne, M. Simard croit que la différenciation de l'aluminium produit à très faible empreinte carbone à partir de la production de bauxite jusqu'à la sortie des lingots pourrait devenir un argument de vente en mettant sur pied un système de certification. 

Selon les données fournies, la Chine produit ses 33 tm d'aluminium en émettant 505 tm d'émissions de c02 provenant de la consommation du charbon, comparativement à des émissions de 6 tm pour les alumineries du Canada alimentées principalement en hydroélectricité. Cet argument pourrait être susceptible d'inciter de grandes entreprises consommatrices à acheter de l'aluminium canadien certifié. Le sujet fera l'objet de discussions lors du prochain congrès prévu à Montréal le 4 avril prochain du Aluminium Stewardship Initiative.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer