Le taux de chômage établi à 7,2 %

La situation de l'emploi s'est améliorée au Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours de... (123rf)

Agrandir

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

La situation de l'emploi s'est améliorée au Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours de la dernière année alors que le taux de chômage se situe à 7,2 % comparativement à 8,3 % l'an dernier.

Selon les dernières données publiées par l'Institut de la statistique du Québec vendredi, 130 000 personnes détenaient un emploi dans la région en décembre comparativement à 128 300 l'an dernier. Si on compare à novembre, la région a connu une légère détérioration de la situation de l'emploi alors que le taux de chômage atteignait 6,9 %.

Selon l'analyste en statistiques du travail de l'ISQ, Marc-André Demers, il faut prendre la variation de ces données régionalisées avec des pincettes puisqu'elle pourrait s'expliquer par la qualité qui n'est pas toujours au rendez-vous lors des enquêtes statistiques du genre. M. Demers cite en exemple le fait qu'en août dernier, il était établi que 123 000 personnes étaient en emploi dans la région.

Aucune ouverture d'usine ou d'autres établissements dans la région ne peut expliquer la hausse de 7000 emplois depuis cette époque. «Si l'on compare les données du mois de décembre, on peut davantage parler d'une stabilité de l'emploi qu'une hausse», affirme M. Demers.

Les données publiées vendredi à l'échelle provinciale pour décembre révèlent que l'emploi a progressé de 20 000 emplois, ce qui permet d'établir le taux de chômage à 6,6 % à la suite d'une hausse de la population active de 40 500 travailleurs. Une hausse de 29 000 emplois est enregistrée dans le secteur des services et un repli de 8 500 emplois est noté dans la production de biens.

Le bilan annuel démontre que le Québec compte 4 133 100 emplois, soit 36 100 de plus qu'en 2015. Cette croissance est atribuable à la création d'emplois à temps complet alors que le travail à temps partiel est en décroissance de 17 600 emplois. La croissance de l'emploi profite aux salariés du secteur privé davantage qu'à ceux du secteur public qui n'a vu qu'une variation de croissance de l'emploi de 4200 emplois.

À l'échelle canadienne, le taux de chômage est fixé à 6,9 %, en hausse de 0,1 %.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer