Serres Toundra: une conduite pourrait causer un retard

La conduite déversant des eaux usées de l'usine... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

La conduite déversant des eaux usées de l'usine de pâte de Produits forestiers Résolu de Saint-Félicien a été brisée lors de travaux effectués pour la ville de Saint-Félicien.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La conduite déversant des eaux usées de l'usine de pâte de Produits forestiers Résolu a été brisée lors de travaux effectués pour la ville de Saint-Félicien.

L'entrepreneur qui installe les canalisations pour desservir en eau les Serres Toundra a percé cette grosse conduite de 36 pouces. «Il s'agit d'un accident. La compagnie fait du forage pour installer les conduites et il y aurait eu un manque de précision dans l'emplacement exact de celle appartenant au centre hydrique. Elle a donc été trouée, ce qui a provoqué une fuite», explique le maire Gilles Potvin.

Comme cette conduite sert à Résolu pour déverser dans la rivière Mistassini, la compagnie est intervenue rapidement.

«Il faut préciser que l'emplacement est sur l'emprise de la ville. Rapidement, nous avons mis en place notre mode d'intervention d'urgence pour recueillir l'eau qui s'écoulait et ensuite détourner nos affluents pour qu'il se déverse exceptionnellement dans la rivière Ashuapmushuan», a mentionné le porte-parole de l'entreprise, Karl Blackburn.

Rappelons que cette conduite appartient au centre hydrique du Québec qui est sous la gouverne de ministère de l'Environnement et du Développement durable.

Selon Karl Blackburn et le maire Potvin, l'accident n'aurait pas d'incidence sur l'environnement.

Par contre, la facture risque d'être salée pour Saint-Félicien. «On ne sait pas encore combien ça va coûter. On s'est entendu avec le Centre hydrique sur la manière de colmater la fuite selon leurs normes. On verra après à qui revient la responsabilité de cet accident», a mentionné le maire. Il n'était pas en mesure de dire si les frais pouvaient être couverts par les assurances de la ville ou de l'entrepreneur.

Ce bris occasionne des problèmes dans la livraison des infrastructures pour les Serres Toundra qui doivent commencer la production de concombre dans les prochaines semaines. «Oui, nous avons du retard, mais ça ne devrait pas déranger l'échéancier des promoteurs. Nous devons être en mesure de leur fournir les infrastructures, mais il restera peut-être des travaux à compléter comme de l'enfouissement de canalisation», a assuré le maire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer