Festival des bières du monde: hausse des ventes de 40%

L'édition 2016 du Festival des bières du monde... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'édition 2016 du Festival des bières du monde a été exceptionnelle, avec 90 000 visiteurs. Selon les données du promoteur, basées sur les codes postaux des acheteurs de billets des spectacles, environ 30 pour cent des visiteurs provenaient de l'extérieur de la région.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Moins de deux semaines après la fin de la 8e édition du Festival des bières du monde, le promoteur Robert Hakim se frotte les mains. Il a enregistré une hausse des ventes de 40% et 90 000 personnes se sont rendues sur la Zone portuaire de Chicoutimi, les passages de Billy Talent et Éric Lapointe ayant sans doute contribué à l'achalandage.

M. Hakim affirme que ses chiffres ne sont pas gonflés artificiellement. Il se base sur le sondage Segma Recherche réalisé en 2014 qui estimait le nombre de passages aux guichets du festival à 72 000 personnes. On y notait que 33 000 personnes uniques ont fréquenté les divers stands, ce qui indique que chaque personne a fréquenté le site un peu plus de deux fois.

Selon les données du promoteur, basées sur les codes postaux des acheteurs de billets des spectacles, environ 30 pour cent des visiteurs provenaient de l'extérieur de la région.

«Lors de la journée du samedi uniquement, on a quasiment atteint l'édition de 2014. Lors de cette huitième édition, on a vendu 11 600 billets pour le spectacle de Billy Talent et 4500 billets pour Éric Lapointe. Mes ventes ont augmenté de 40% et des retombées se sont fait ressentir dans tout le centre-ville. Tous les restaurants étaient pleins. Il y avait des ''line-up'' à plusieurs endroits.»

Il ajoute que même le McDonald's du boulevard Talbot, habituellement ouvert 24 heures, a dû fermer ses portes à 3h du matin.

Pascal Desgagné, propriétaire du restaurant Mike's de la rue Racine, confirme que la caisse enregistreuse a sonné plus que l'an dernier. «J'estimerais la hausse du chiffre d'affaires pendant le festival à 20%. Il y a deux ans, on n'a pas connu d'augmentation. J'attribue ça au passage de Billy Talent.»

Touristes au rendez-vous

De façon plus générale, M. Desgagné constate que les touristes sont au rendez-vous au Saguenay. «Nous avons un été assez spécial puisqu'il n'y a pas eu de belle température. Les gens sont présents avec le beau temps. On constate la présence de beaucoup de touristes de la province provenant de Montréal, Québec, la Beauce, mais aussi de la région», précise-t-il.

Au passage, il observe que le stationnement au centre-ville de Chicoutimi n'est pas chose facile lors de période de forte affluence.

Parmi les autres restaurateurs de la Racine, Carl Huth, de l'Inter, observe à peu près le même phénomène que son concurrent avec une croissance de 20% du chiffre d'affaires pendant le Festival des bières. «Le spectacle de Billy Talent a été bon pour le centre-ville et l'industrie du tourisme. Il y avait beaucoup de gens de l'extérieur. On peut le voir par notre système de réservation.»

La tenue du Festival des rythmes du Monde, du Festival des vins et autres au centre-ville ne peut être que génératrice de retombées économiques positives pour le centre-ville, conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer