Formation en aéronautique à Saint-Honoré: 2 M$ en retombées

Josée Prud'Homme, présidente de Cargair.... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Josée Prud'Homme, présidente de Cargair.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

La présidente de Cargair Max Aviation, Josée Prud'homme, prévoit que l'implantation de son école de formation en aéronautique, à l'Aéroport de Saint-Honoré, se soldera par des retombées économiques de 2 M$ dans le milieu. L'école recrutera des étudiants chinois.

À la suite la nouvelle parue dans Le Quotidien de lundi, concernant l'achat de la base opérationnelle d'Air Médic, Mme Prud'homme a mentionné que l'accueil reçu à la municipalité a été très agréable. Elle ajoute que le critère premier pour l'installation a été la présence d'une tour de contrôle administrée par NAV Canada. Les autres écoles de Cargair à Saint-Hubert et Saint-Jean-sur-Richelieu disposent elles aussi de tels équipements de navigation nécessaires à l'apprentissage.

Selon la présidente, la philosophie de son entreprise est de travailler en partenariat avec d'autres. C'est pourquoi elle a procédé à l'acquisition de la base d'Air Médic, avec l'intention de rénover l'immeuble et de partager les lieux. La firme de Hughes Harvey est mandatée pour l'entretien mécanique des 12 avions qui seront bientôt stationnés sur le tarmac.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer