Cinq entreprises complètent le transfert

Claude Riverin, de Trigone, a souligné le succès... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Claude Riverin, de Trigone, a souligné le succès du projet de transfert d'entreprises.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Cinq entreprises régionales complètent actuellement leur processus de transfert à la génération suivante, un travail amorcé il y a 15 mois. Les Constructions Gauthier, la Boulangerie Chicoutimi-Nord, l'Atelier de fabrication Saguenay, MES/Staca et Filtratech participaient à la première cohorte régionale du Centre de transfert d'entreprises. Le projet a obtenu un taux de succès de 80%.

Le Centre de transfert d'entreprises, de concert avec Emploi Québec, Trigone, Deloitte et Cain Lamarre, a mis sur pied la toute première cohorte du Saguenay-Lac-Saint-Jean, il y a 15 ans. Cinq entreprises d'ici avaient été sélectionnées. Ces entreprises, qui prévoyaient déjà amorcer un travail de transfert, ont donc pu profiter d'une foule de formations et de conseils d'experts en la matière. 

Des cinq entreprises, quatre ont complété le processus avait succès, alors que la cinquième a été redirigée vers une autre solution. 

«Le projet a vraiment remporté beaucoup de succès. Un taux de réussite de 80%, c'est au-delà de nos espérances», a affirmé Langis Lavoie, du Centre de transfert d'entreprises du Québec. 

«Le travail d'accompagnement aura nécessité 15 mois et, d'ici trois ou quatre mois, le transfert sera officiellement fait à la génération suivante», a ajouté Daniel Riverin, de la forme Trigone.

Survie

Le plus grand défi dans le processus de transfert d'entreprises? «C'est sans doute assurer la survie de l'entreprise. Dans de nombreux cas, la compagnie ne réussit pas à passer au travers. Dans les cas de transferts familiaux, l'émotion prend souvent le dessus et il y a une grande différence dans les politiques de gestion lorsqu'on passe d'une génération à l'autre», a expliqué Claude Riverin. 

Les dirigeants des Constructions Gauthier, de la Boulangerie Chicoutimi-Nord, de l'Atelier de fabrication Saguenay, de MES/Staca et de Filtratech étaient d'ailleurs réunis, mardi à l'hôtel La Saguenéenne, pour un dernier bilan. Ils ont reçu une plaque d'aluminium, afin de souligner leur réussite dans le projet. 

Devant le succès du processus, le Centre de transfert d'entreprises du Québec mettra sur pied une deuxième cohorte et appelle les entreprises intéressées à postuler. Six nouvelles entreprises de la région seront sélectionnées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer