Hébert satisfait des mesures pour l'industrie forestière

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert.... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le maire de Dolbeau-Mistassini Richard Hébert est très satisfait des mesures pour l'industrie forestière contenue dans le budget Leitao.

«Je suis ravi! Le député de Roberval a bien entendu le message lancé par les élus, l'industrie et les travailleurs. Ça donne de l'espoir pour que cette industrie puisse prospérer. C'est très encourageant», a-t-il affirmé.

Richard Hébert avait critiqué il y a quelques semaines la lenteur avec laquelle le gouvernement intervenait pour soutenir l'industrie forestière. «Il faut le dire quand nous sommes satisfaits. Je pense qu'avec ce budget, l'industrie forestière va pouvoir commencer à voir la lumière au bout du tunnel», a-t-il mentionné.

Par contre, le magistrat demeure toujours inquiet pour l'usine dolmissoise qui est fragilisée par la surtaxe imposée par les Américains au papier surcalandré. «Ça nous inquiète toujours. On a bien hâte de voir le budget de monsieur Trudeau pour voir si des mesures seront prises pour corriger cette situation», a-t-il souhaité. 

Président de syndicat

Pascal Cloutier, le président du syndicat de la papeterie de Dolbeau-Mistassini, aurait aimé voir plus d'effort pour soutenir la forêt dans le budget. Oui, il y a du positif, mais on s'attendait à plus. Pour ce qui est de la baisse du coût de la fibre, on s'attendait à 4 ou 5$ de baisse alors qu'on a annoncé 1,50$. C'est un peu décevant», a-t-il déclaré.

Il s'étonne qu'aucune mention ne soit faite concernant la promotion et la défense de l'industrie forestière. «Il faut que le gouvernement le dise qu'il est le boss de la forêt et défende ses pratiques. De plus, il n'y a rien concernant le caribou forestier et la norme FSC, ça m'inquiète un peu», laisse-t-il tomber.

Bien que la problématique de la surtaxe sur le papier surcalendré est de juridiction fédérale, Pascal Cloutier espère que le gouvernement du Québec va faire pression pour qu'Ottawa règle cette question.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer