PFR Alma: les syndicats rencontrent le PM

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.... (Photo Jacques Boissinot, PC)

Agrandir

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Photo Jacques Boissinot, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les deux syndicats de l'usine Alma de Produits forestiers Résolu (PFR) ont rencontré le premier ministre Philippe Couillard et le président de la compagnie, Richard Garneau, afin de discuter du maintien des emplois à la papeterie. Une rencontre positive, ont affirmé les présidents syndicaux.

Cette rencontre, qui avait lieu lundi matin, était planifiée depuis plusieurs semaines.

« Nous avions déjà rencontré le premier ministre en novembre dernier, mais nous voulions également nous asseoir avec le président de PFR, Richard Garneau, afin de parler de l'avenir de l'usine et pour trouver des solutions afin de ne pas finir comme les autres qui ont fermé. La rencontre s'est bien passée. Évidemment, il n'y aura pas de projet demain matin, mais le gouvernement et la direction ont assuré être prêts à nous aider », a déclaré le président du Syndicat national des travailleurs et des travailleuses des pâtes et papier d'Alma (FIM-CSN), Jean-Pierre Lebel.

Ce dernier a affirmé que les syndicats voulaient surtout s'assurer que la direction, le gouvernement et les employés étaient sur la même longueur d'onde.

« Notre démarche découle de la mobilisation que nous avons entreprise suite à la première annonce de la fermeture de la machine à papier numéro neuf, au printemps 2015. Nous voulions amorcer le travail pour tenter de maintenir les emplois à l'usine à moyen et à long terme. Malgré la fermeture de la machine numéro 9 et les nombreuses réorganisations, nous croyons que notre usine revêt toujours une importance pour l'économie d'Alma, comme pour celle de notre région. Notre volonté est d'être proactifs et de miser sur l'innovation. Nous sommes pleinement conscients de la difficulté du marché du papier et qu'il nous faudra trouver des produits de remplacement, pour notre économie et pour nos emplois », a ajouté le président syndical.

Même son de cloche du côté du président du Syndicat des employés professionnels et de bureau (SEPB-FTQ) de l'Usine Alma, Pierre Tremblay. « Même si aucun projet concret n'a été évoqué par Richard Garneau lors de cette rencontre, nous savons que PFR prend part à la recherche et au développement de nouveaux créneaux et de nouveaux produits. Nous avons aussi entendu Philippe Couillard nous dire que le gouvernement serait partenaire dans d'éventuels projets », a indiqué M. Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer