Explosion du taux de chômage: Gaudreault et Cloutier inquiets

Les députés de Lac-saint-Jean et de Jonquière, Alexandre... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les députés de Lac-saint-Jean et de Jonquière, Alexandre Cloutier et Sylvain Gaudreault, ont convoqué la presse, vendredi, pour tenter de secouer le gouvernement.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'explosion du taux de chômage en un seul mois au Saguenay-Lac-Saint-Jean, confirmé par le dernier Bulletin sur le marché du travail, fait craindre le pire aux députés Sylvain Gaudreault et Alexandre Cloutier. L'économie régionale ne cesse de démontrer des signes d'effondrement systématique avec une érosion des emplois du secteur manufacturier.

Les députés péquistes avaient convoqué la presse vendredi pour tenter de secouer le gouvernement du Québec face aux problèmes économiques qui font des ravages dans les régions.

«Écoutez bien les chiffres, le taux de chômage est passé de 8,1% à 9,3% entre les mois de janvier et février 2016. On ne parle pas d'une progression sur plusieurs mois, mais bien d'un seul mois. C'est du jamais-vu», a répété à plusieurs reprises Sylvain Gaudreault sous le regard approbateur de son collègue Alexandre Cloutier.

Le député de Jonquière a utilisé l'exemple de Graphic Packaging pour démontrer le manque de compréhension des problèmes économiques de la région par le premier ministre Philippe Couillard. Il a rappelé que le chef péquiste a questionné son vis-à-vis à l'Assemblée nationale et n'a obtenu aucune réponse intéressante. Ce qui signifie, selon Sylvain Gaudreault, qu'une usine qui fournissait du travail à 150 personnes sera bientôt transformée en site d'enfouissement ou terrain de camping.

«Ce sont les résultats d'un soi-disant gouvernement économique qui devait créer soi-disant 250 000 emplois pendant son mandat. Il est temps que le premier ministre Philippe Couillard se ressaisisse. Pour ajouter, le ministère des Transports du Québec émet une directive qui désavantage nos firmes de génie-conseil. Cette directive a déjà fait dire à des firmes dans d'autres régions qu'elles risquaient de disparaître», précise le député de Jonquière.

Alexandre Cloutier a de son côté signifié que la région a perdu pas moins de 600 habitants au cours de la dernière année et que cette baisse de population découle des problèmes économiques qui s'accumulent sans que le gouvernement n'intervienne. Le député est évidemment inquiet pour l'avenir des usines de papier et de sciage de la région avec tout un chapelet de problèmes qui traîne depuis des années. Il rappelle que le gouvernement du Québec n'a pas été en mesure d'infléchir le gouvernement fédéral pour la prochaine ronde de négociations sur le bois d'oeuvre résineux alors que le Québec réclame le libre-échange pendant que l'Ouest opte pour une surtaxe à l'exportation.

Devant une telle situation, les députés péquistes demandent au gouvernement du Québec de profiter du dépôt du budget la semaine prochaine pour donner un solide coup de barre et relancer l'économie régionale par des investissements publics.

Sylvain Gaudreault demande au gouvernement du Québec d'utiliser un programme sur la réduction des gaz à effets de serre pour construire sur le site de Grande-Anse un hangar qui permettrait l'entreposage de la glaise utilisée dans la fabrication du papier à Kénogami. Une intervention qui permettrait à la papetière de réaliser des économies de 500 000$ par année, et ce, de façon récurrente.

Québec doit, de plus, toujours selon Sylvain Gaudreault, signer avec le gouvernement fédéral l'entente pour Chantier Canada. Un programme qui représente pas moins de 2 G$ pour soutenir les infrastructures publiques et relancer l'industrie de la construction. Le député de Jonquière s'explique mal pourquoi Québec tarde toujours à signer cette entente que huit autres provinces ont déjà paraphée.

Alexandre Cloutier demande de son côté des réinvestissements massifs dans les réseaux universitaire et collégial. Il affirme que les deux réseaux ne peuvent plus songer à du développement et ont à peine les ressources pour offrir des services de base. La relance des travaux de l'autoroute Alma-La Baie est toujours pertinente pour Alexandre Cloutier qui constate que le ministère des Transports a mis le projet sur les tablettes.

Le député de Lac-Saint-Jean a conclu en plaidant la cause du Conseil régional de la prévention de l'abandon scolaire. Il s'agit selon le député Cloutier d'une expertise régionale de haut niveau qui doit bénéficier d'un financement adéquat pour poursuivre sa mission.

Augmentation du chômage

Antoine Lacroix - Le taux de chômage au Saguenay-Lac-Saint-Jean est passé de 8,1 % à 9,3 % entre janvier et février 2016, selon l'Institut de la statistique du Québec. 2600 personnes ont perdu leur emploi.

En 2015, 128 300 personnes occupaient un travail, alors qu'en février 2016, il y en a eu 125 700. Le taux de chômage demeure inchangé à 7,6 % au Québec. Au Canada, il augmente de 0,1 point (7,3 %).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer