Un nouveau bâtiment de 4 M$

Le garage Ford sera démoli pour permettre la... (Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin)

Agrandir

Le garage Ford sera démoli pour permettre la construction du nouveau pont.

Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les propriétaires de Jean Dumas Ford de Dolbeau-Mistassini vont investir plus de 4 M$ dans un nouveau bâtiment situé à l'angle du boulevard Vézina et de la 8e Avenue.

Les propriétaires ont acheté un terrain au carrefour... (Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin) - image 1.0

Agrandir

Les propriétaires ont acheté un terrain au carrefour où l'on retrouve le poste de police, Expert Sol et le Canadian Tire.

Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin

Cette décision découle de l'expropriation de la concession actuelle par le ministère des Transports afin de construire le nouveau pont sur la rivière Mistassini. Le concessionnaire Ford est situé près de la rivière et dans l'angle où va se construire la route qui va mener au nouvel ouvrage.

Après de longues discussions, les propriétaires Jean Dumas, Janick Saint-Pierre et Michel Thibeault ont réussi à s'entendre avec le ministère. «Nous avons un règlement intérimaire nous permettant de nous ''relocaliser''. C'est une excellente nouvelle pour nous et pour les gens de Dolbeau», souligne Jean Dumas.

La bâtisse sera de la même dimension que l'ancienne, soit 12 500 pieds carrés. La nouvelle concession répondra aux critères «du millénaire» de Ford. Comme le volume d'affaires devrait augmenter, des emplois pourraient être créés. Actuellement, dix personnes travaillent chez Jean Dumas Ford de Dolbeau-Mistassini.

Les propriétaires ont acheté un terrain au carrefour où l'on retrouve le poste de police, Expert Sol et la Canadian Tire. «C'est un endroit névralgique. Quand je travaillais au Canadian Tire, on enregistrait plus de 600 transactions par jour. Il passe énormément de monde dans ce secteur. Nous pensons accroître nos ventes», mentionne le directeur général de la concession de Dolbeau-Mistassini, Janick Saint-Pierre.

Les plans et devis sont complétés. Une étude environnementale et une sur la caractérisation des sols ont été réalisées. Des appels d'offres vont être lancés bientôt. La nouvelle concession devra être prête avant le 28 août, date à laquelle le commerce actuel sera démoli par le ministère des Transports. «Nous allons privilégier l'embauche de travailleurs du coin et l'achat de matériel localement», a signifié Jean Dumas.

Failli ne pas investir

Les longues négociations ont eu des répercussions sur le concessionnaire. Les propriétaires ont même songé à tout simplement fermer le commerce. «Comme il y a des clients qui ne savaient pas si nous allions demeurer à Dolbeau, certains ont décidé de ne pas acheter chez nous. Ça a créé de l'inquiétude», confie Saint-Pierre.

Cet investissement est bien accueilli par le maire de Dolbeau-Mistassini, Richard Hébert, qui attendait des bonnes nouvelles depuis la fermeture de quelques commerces. «Nous sommes heureux qu'il ait décidé de rester ici et de préserver des emplois. C'est une entreprise qui est implantée depuis de nombreuses années. La Ville a accompagné le promoteur dans ses démarches dans la mesure qu'on pouvait le faire. On ne peut que le féliciter pour le choix d'un terrain stratégique», a-t-il affirmé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer