La Microbrasserie du Lac Saint-Jean investit 1 M$

La Microbrasserie du Lac Saint-Jean a investi 600... (Photo courtoisie)

Agrandir

La Microbrasserie du Lac Saint-Jean a investi 600 000$ dans l'achat d'équipement et 375 000$ dans l'agrandissement de l'entreprise au cours des derniers mois.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Les 7344 premières bières issues du nouveau système de brassage de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean se retrouvent sur les tablettes. Un investissement de 975 000$ a permis l'agrandissement de l'entreprise, l'acquisition de matériel et du même coup, de tripler la production.

Pierre Bigot, Félix Daviault-Ford, Charles Gagnon (copropriétaire), Annie... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Pierre Bigot, Félix Daviault-Ford, Charles Gagnon (copropriétaire), Annie St-Hilaire (copropriétaire), Richard Robichaud, Nicolae Bordea et Marc Gagnon (copropriétaire)

Photo courtoisie

La Microbrasserie du Lac Saint-Jean qui célébrera bientôt son neuvième anniversaire vient de franchir un pas important. Au cours des derniers mois, 600 000$ ont été investis dans l'achat d'équipement et 375 000$ dans l'agrandissement de l'entreprise.

«C'est un processus qui a pris près d'un an», signale la directrice générale de l'entreprise, Annie St-Hilaire.

Le volume de brassage est passé de 500 litres à 1750 litres à la fois.

Le premier brassin a permis de produire 7344 bouteilles de 500ml de Boutefeu.

Actuellement, cinq variétés de bières se retrouvent sur les tablettes, mais l'entreprise dispose d'une soixantaine de recettes.

Les nouvelles installations vont permettre d'offrir une gamme accrue de produits en bouteille et une meilleure part de marché sur les tablettes de l'ensemble du Québec.

«Nous avons des bières uniques à offrir aux consommateurs, des bières qui ont fait leur preuve et qui pourront faire rayonner notre savoir-faire artisanal. Nos clients ont eu la patience d'attendre toutes les saveurs qu'on leur réserve en bouteille et en fût. Maintenant, nous pourrons les gâter plus souvent et d'un peu plus près», affirme Annie St-Hilaire.

Les propriétaires ont plusieurs idées en tête. «On va pouvoir attaquer le réseau de Québec, Montréal et les environs. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a toujours été bien desservi. C'est une priorité pour nous, mais à Montréal par exemple, on a actuellement une soixantaine de points de vente. On pourrait aller jusqu'à 300. Les nouvelles installations vont nous permettre peut-être même d'aller plus loin, à l'extérieur du Québec. On a plein d'idées, mais on veut surtout conserver la qualité», assure Annie St-Hilaire qui souligne que l'investissement est aussi un moyen de consolider les emplois. Quinze personnes travaillent actuellement à plein temps au sein de l'entreprise.

La part de produits en distribution sera augmentée, mais la Microbrasserie compte tout de même conserver des raretés et des exclusivités à sa boutique de Saint-Gédéon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer