Redémarrage de la Scierie Petit-Saguenay

La scierie de Petit-Saguenay... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La scierie de Petit-Saguenay

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'espoir d'une vie économique améliorée peut renaître dans le village de Petit-Saguenay. Les nouveaux propriétaires de la Scierie Petit-Saguenay ont annoncé le redémarrage d'ici la fin mars des installations qui se spécialiseront désormais dans le sciage du tremble destiné à la production de palettes.

Scierie Dion & Fils inc. de Saint-Raymond-de-Portneuf et Fabrication PFL, de Lévis, ont annoncé que la scierie débutera ses opérations au plus tard à la fin mars, ce qui devrait créer une quinzaine d'emplois à l'usine ainsi que 25 emplois en forêt.

En entrevue, Frédéric Laliberté, président de Fabrication PFL, explique que ce redémarrage découle de l'octroi, en décembre dernier, de nouvelles garanties d'approvisionnement. Le volume de 27 000 mètres cubes de bois de tremble s'ajoute aux 46 150 mètres cubes dont bénéficiait déjà la scierie. Ces nouvelles allocations effectuées par le ministère des Forêts découlent de la décision de redistribuer les volumes accordés à l'usine de panneaux Louisiana Pacific de Chambord, fermée il y a plus de cinq ans.

Toute la production de pièces de tremble sera dirigée à l'usine de palettes de Fabication PFL située à Lévis.

M. Laliberté précise que les besoins de l'usine de Lévis se situent présentement à six millions de pieds-mesure de planche en ajoutant que les volumes provenant de Petit-Saguenay deviendront un tremplin pour développer de nouveaux marchés pour les palettes produites.

Interrogé afin de savoir si la petite scierie fera l'objet d'investissements pour sa mise à niveau, M. Laliberté affirme que cette donnée demeure pour le moment une inconnue puisque la scierie ayant appartenu à Valori-Bois a visiblement manqué «d'amour» au chapitre de l'entretien et des améliorations. «Il y a présentement des équipements qui ne fonctionnent pas bien. Il y a de l'entretien à faire. À court terme, on ne fera pas de promesse qu'on mettra des centaines de milliers de dollars. Quand ce sera redémarré, on pourra voir le potentiel. On a une vision à court, moyen et long terme ainsi qu'une vision stratégique entourant cette acquisition», affirme M. Laliberté.

En ce qui a trait aux opérations en forêt, elles seront sous la responsabilité de Groupe Forestra Coopérative Forestière. L'usine compte aussi s'approvisionner à partir de la forêt privée avoisinant l'usine.

Les nouveaux actionnaires de Scierie Petit Saguenay inc. tiennent à souligner les efforts marqués et soutenus du député de Dubuc, Serge Simard, dans l'avancement et la réalisation du projet, et le ministre Laurent Lessard pour son appui au projet. Scierie Dion et Fils inc. est une usine de sciage de feuillus durs et de résineux tandis que Fabrication PFL est spécialisée dans la production d'emballages en bois, notamment l'assemblage de palettes servant à la manipulation et au transport de marchandises.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer