« Faut j'te raconte »

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
En entrevue au Café du Clocher, à Alma,... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

En entrevue au Café du Clocher, à Alma, Michel Barrette regardait de vieilles photos souvenirs sur la tablette électronique d'une des serveuses qui lui a montré le site Facebook de l'ancien Bar Le 25, ancêtre du Café du Clocher, il y a 40 ans.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / «Il faut que je te raconte: j'ai toujours pensé que je reviendrais vivre dans la région un jour, mais j'ai dû me rendre à l'évidence. Quand j'ai décidé de vendre la maison de mon grand-père à Chicoutimi, ça faisait déjà longtemps que je m'inquiétais pour un dégât d'eau ou un incendie. Je n'avais plus le temps de m'en occuper. J'étais assis sur la chaise berçante de grand-p'pa et ma blonde avait dit aux déménageurs de ne pas me regarder et de ne pas me parler, de peur que je change d'idée. Ils ont tout vidé pendant que je me berçais. J'ai dit à mon grand-père que j'avais essayé pendant 15 ans de garder la maison et les souvenirs d'époque. D'en haut, il m'a dit que c'était ben correct», a détaillé Michel Barrette lors d'une entrevue à Alma où il tournait deux émissions de Viens-tu faire un tour?, une sur lui et l'autre avec Michel Côté. Ça promet!

Barrette, c'est une machine à souvenirs. Il est toujours en quête de se rappeler quelque chose, tout lui rappelle des souvenirs; des gens, des odeurs, un endroit, une photo, un objet. Il est tout le temps en train de se souvenir. «Je m'interdis d'oublier et j'entraîne toujours ma mémoire. J'ai écrit mon journal personnel de zéro à 20 ans et pour le reste, j'ai conservé tous les messages que je recevais sur mon répondeur téléphonique. Ça me permettait de me rappeler quand je les écoutais», dit-il au sujet de sa mémoire. Le moindre détail lui rappelle où, quand et comment ça se passait. «Je suis là, je vois une photo et hop, je me retrouve à cet endroit, dans le temps, et je vois les gens qui étaient là», explique-t-il, avouant toutefois qu'il n'a pas la mémoire des noms.

Un phénomène

Michel Barrette, c'est un phénomène. Il accorde des entrevues comme il monte sur scène; il gesticule, fait des mimiques, détaille les anecdotes, te regarde dans les yeux; une bibitte de narration, je vous dis. Il te prend le poignet dans sa main, comme pour retenir ton attention et dit sa phrase célèbre: «Faut j'te raconte.» Au début de l'entrevue, il était derrière le bar au Café du Clocher, à Alma. Il regardait de vieilles photos souvenirs sur la tablette électronique d'une des serveuses qui lui a montré le site Facebook de l'ancien Bar Le 25, l'ancêtre du Café du Clocher il y a 40 ans. Il a passé vingt minutes à nous montrer les photos en se rappelant ce qui se passait dans le temps. Il n'était plus là, il flyait 40 ans en arrière et racontait, racontait, racontait et racontait ce qui se passait avec moult détails.

Notre humoriste almatois est encore très actif avec son 11e spectacle en 33 ans et ses projets télévisuels. Il avoue ne pas avoir le temps d'aller voir des spectacles quand on lui pose la question, sauf Philippe Bond, qui a travaillé avec lui au Comédie Club d'Old Orchard dans le Maine aux États-Unis. Quand le chroniqueur lui parle de Fred Pellerin, il précise: «Fred Pellerin, c'est un conteur extraordinaire, qui invente des histoires à partir des personnages de son village plus grand que nature. Lui, il conte des contes alors que moi je raconte, je suis dans l'anecdote, je raconte des choses qui sont arrivées pour vrai», nuance-t-il sans cacher l'admiration qu'il a pour le conteur de Saint-Élie-de-Caxton.

Barrette n'a pas fini de raconter en puisant dans son passé et sachez que pour lui, chaque nouvelle journée qui passe fait partie de son passé et soyez certains que les anecdotes de demain seront aussi savoureuses que celles d'hier. «Ils devront me sortir de la scène en chaise roulante», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer