Le géant s'en vient

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
L'itinéraire du bateau est le suivant, selon le... (Photo courtoisie)

Agrandir

L'itinéraire du bateau est le suivant, selon le site Internet de la compagnie : Southampton (Grande-Bretagne) ; New York (New York) ; Newport (Rhode Island) ; Boston (Massachusetts) ; Sydney (Nouvelle-Écosse) ; Québec (Québec) ; Saguenay (Québec) ; Gaspésie (Québec) ; Halifax (Nouvelle-Écosse) ; New York (New York). - photo courtoisie

Photo courtoisie

Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / Le géant des mers sera à La Baie dans le Saguenay jeudi prochain. J'ai encore peine à le croire, un des plus gros paquebots transatlantiques du monde jettera l'ancre chez nous. Je l'ai déjà vu à Québec, c'est impressionnant. Le quai de croisière de La Baie a été construit pour que le Queen Mary 2 puisse s'y amarrer. Il est exactement fait pour sa taille de 345 m, le quai de Saguenay mesure 374 m. Ça va être l'événement de l'automne dans la région. Je vous prédis que plus de 20 000 personnes vont se rendre à La Baie pour admirer la merveille des mers. Si le spectacle aérien de Bagotville peut attirer plus de 75 000 personnes en deux jours, j'imagine que la ville flottante attirera des milliers de curieux.

J'ai l'impression que le comité des croisières de Promotion Saguenay a mis le paquet pour accueillir non seulement les 2600 passagers, mais aussi les milliers de visiteurs de la région qui se déplaceront pour l'occasion. Le bon maire Jean l'a annoncé en conférence de presse l'an dernier, ce sera une grande fête. Il y aura des navettes pour transporter les gens et de nombreuses activités seront organisées. Il devrait y avoir de l'animation sur place avec des «food trucks» (bouffe de rue) et des amuseurs de rue, ça s'annonce comme une belle sortie.

On me raconte que des gens ont demandé congé à leur employeur pour ne pas manquer cette visite de calibre international, d'autres font déjà savoir qu'ils seront là de bonne heure pour le voir accoster, d'autres veulent suivre sa route en se pointant à Tadoussac pour le voir entrer dans le Saguenay et à Saint-Rose-du-Nord pour le voir naviguer. Ce sera un spectacle impressionnant, du matin au soir.

Ça va faire beaucoup de monde en même temps, ça ne sera pas une bonne idée de se rendre au quai en automobile. Les navettes feront sûrement le lien entre les divers stationnements disponibles dans l'arrondissement. Je ne crois pas que les passagers vont courir les restaurants, il y en a une vingtaine à bord du bateau, et ce ne sont pas des cabanes à patates frites. Il y a aussi cinq piscines, plus de 1300 cabines, dont près de 1000 avec un balcon, sans parler du casino, du cinéma, du théâtre de 1000 places et de toutes les autres choses que vous pouvez imaginer comme de grands jardins et tout ça dans un luxe très haut de gamme. Allez faire une visite virtuelle sur leur site Internet, ça va vous faire rêver.

La clientèle qui débarquera à La Baie est probablement fortunée, certains croisiéristes payent plus de 10 000 $ pour leur aventure en mer. Parmi les forfaits offerts aux touristes, le spectacle de La Fabuleuse et des visites guidées à Saguenay font partie des forfaits offerts. Sinon, comme on le fait en pays étranger, les visiteurs se contentent d'une randonnée pédestre dans les rues de La Baie, pour voir des gens qui parlent une autre langue, découvrir le paysage architectural et toucher à des branches d'épinette comme on se laisse charmer par les palmiers dans les pays chauds.

L'itinéraire du bateau est le suivant, selon le site Internet de la compagnie: Southampton (Grande-Bretagne); New York (New York); Newport (Rhode Island); Boston (Massachusetts); Sydney (Nouvelle-Écosse); Québec (Québec); Saguenay (Québec); Gaspésie (Québec); Halifax (Nouvelle-Écosse); New York (New York).

Toutes sortes de rumeurs avaient circulé au sujet de ce bateau qui était trop gros pour naviguer dans le fjord, qu'il allait accrocher les câbles de transport d'énergie qui traversent le Saguenay à L'Anse-Saint-Jean, qu'aucune compagnie d'assurance ne voulait courir le risque d'une balade dans le fjord pour ce bateau, bien il sera là. Moi aussi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer