Marcher sa ville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sentier Eucher...

Agrandir

Sentier Eucher

Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / Vous n'êtes pas tannés de marcher dans votre quartier, toujours dans les mêmes rues, sur les mêmes trottoirs ou les mêmes passerelles et de croiser toujours les mêmes maisons ? Il existe dans la région, ou au coeur même de votre ville, des centaines de kilomètres de sentiers pédestres qui longent des endroits extraordinaires et qui ne demandent qu'à se faire fouler par vos pieds.

Seulement dans l'arrondissement de Chicoutimi, on trouve plus de 150 kilomètres de sentiers urbains dans une vingtaine de circuits documentés et précisés sur les cartes des Verts boisés du fjord, l'organisme saguenéen qui veille sur nos habitats de verdure urbaine, nos sous-bois, nos coulées et nos endroits isolés qui regorgent de beauté.

On connaît nos grands classiques comme le parc de la Rivière-du-Moulin, la rivière aux Sables, la Zone portuaire de Chicoutimi, le parc de la Colline, le sentier Eucher ou le parc Mars, mais il y a les sentiers moins connus qui sont souvent les plus beaux.

Si vous allez marcher sur la Zone portuaire en cette fin d'été, vous allez y découvrir une verdure à son maximum d'éclatement quelques semaines avant que les feuilles ne tombent pour l'hiver. C'est la même beauté luxuriante qu'on retrouve partout dans les milieux boisés. Quand vous osez marcher dans les endroits qui n'ont pas le statut de parc, mais que les pas des marcheurs ont tapé au fil des ans, vous faites des découvertes intéressantes. C'est le cas notamment du sentier des Rats musqués, à Chicoutimi, qui longe la petite rivière à partir du parc Rosaire-Gauthier jusqu'à la rue Ballantyne en traversant la rue Des Oblats. Le sentier du Saguenay, à partir de la rue Tourangeau à Saint-Jean-Eudes, qui vous mène jusqu'au mont Fortin en passant par le pont d'aluminium, réserve également de beaux points de vue.

Les Verts boisés du fjord (LVBF) proposent 20 circuits à marcher à Chicoutimi et près de 25 à Jonquière. C'est un bel objectif à vous fixer pour l'automne de découvrir un ou deux circuits par semaine. Ça vous permettra de mieux connaître votre ville et de vous offrir de belles découvertes. Je sais, c'est plus facile de faire une marche de santé en partant de chez vous, mais si vous prenez la peine d'utiliser votre voiture et de vous rendre ailleurs, vous serez surpris.

Pourquoi ne pas marcher dans un autre arrondissement ? Je suis convaincu que les gens de La Baie n'ont aucune idée de ce que sont les sentiers du Manoir et que de nombreuses personnes de Jonquière n'ont jamais mis les pieds sur le sentier Eucher à La Baie.

Suzanne Tremblay, professeure en développement régional et en sociologie à l'UQAC, est responsable du club de marche des Verts boisés du fjord et y consacre du temps bénévolement. « L'organisme a pour but de mettre en valeur et protéger les sentiers boisés en milieu urbain. On reçoit du soutien financier de la ville de Saguenay et du CIUSSS pour organiser des marches dans les différents circuits avec des animateurs, mais ces endroits demeurent des trésors cachés, qui ne sont pas connus du grand public », indique-t-elle.

« Le sentier des Rats musqués, par exemple, est un circuit rustique, parfois boueux, mais on marche derrière des maisons de quartier résidentiel et on se croirait en pleine forêt », détaille la responsable du club de marche du Saguenay. Elle signale d'ailleurs qu'il y a d'autres endroits qui mériteraient d'être développés et mis en valeur. Les sentiers de La Pulperie de Chicoutimi en sont un bel exemple. « C'est un circuit extraordinaire, mais il n'est pas mis en valeur. Ça prend une volonté politique pour investir dans de tels aménagements », dit-elle.

Suzanne Tremblay ajoute que des sentiers pédestres sont autant de prétextes pour inciter les gens à marcher et à développer de saines habitudes de vie qui s'inscrivent dans le plan local d'action pour a santé. « Le club de marche organise des sorties quotidiennes dans différents endroits de la ville le matin avec des animateurs. La marche, ça ne coûte rien, c'est l'activité physique la plus facile à pratiquer », fait valoir celle qui considère le sentier des Rats musqués comme son coup de coeur à Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer