Impressionnants ces Cubains!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
L'équipe nationale cubaine des moins de 18 ans... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

L'équipe nationale cubaine des moins de 18 ans a offert du bon baseball, la semaine dernière, contre les Voyageurs.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / Jeudi dernier, comme bien des gens, j'étais au stade Richard-Desmeules pour voir l'équipe de baseball cubaine des moins des 18 ans. Environ 1400 personnes ont fait la même chose pour découvrir le calibre de jeu de l'équipe qui affrontait les Voyageurs. Il y avait une atmosphère de fête avec la présence d'un groupe qui jouait de la musique cubaine et on sentait une fébrilité chez les joueurs des Voyageurs.

On a été gâté jusqu'à la cinquième manche. Jusqu'à ce point, les Voyageurs étaient dans le coup. Mais ça s'est gâté après...

Ce que j'ai apprécié chez les Cubains, c'est leur sens du baseball. On sentait qu'ils n'avaient aucun complexe contre les Voyageurs, même si ces derniers alignaient des joueurs plus âgés.

J'ai été impressionné par l'exécution des Cubains. Ils lançaient toujours la balle au bon joueur, au bon endroit, ce qui n'a pas été le cas chez les Voyageurs. J'ai aimé la rapidité sur les sentiers des joueurs cubains. Aussitôt la balle frappée, ils étaient prêts à transformer un simple en un double. On sentait qu'ils voulaient remporter ce match après chaque manche. L'entraîneur réunissait ses joueurs d'avant-champ pour discuter des jeux de la manche. Plusieurs entraîneurs entouraient l'équipe.

À la décharge des Voyageurs, il faut dire que c'est l'équipe étoile de tout un pays qu'ils affrontaient. Plusieurs de ces joueurs sont surveillés par des dépisteurs professionnels du baseball majeur.

Je dois aussi souligner l'organisation des Voyageurs qui avait préparé une bonne mise en scène pour débuter la rencontre. Cette partie nous a démontré encore une fois que le public est présent quand l'enjeu est important. Je suis convaincu que si l'équipe des Voyageurs faisait partie des meilleures formations de tout le Québec, le public serait au rendez-vous pour chaque rencontre au stade Richard-Desmeules.

Il y a quelques semaines, dans un article publié dans Le Quotidien, l'entraîneur Martin Pouliot expliquait les difficultés que l'équipe de Jonquière rencontre pour faire partie du circuit provincial. Je crois que les dirigeants du circuit Brulotte devraient avoir une bonne discussion avec ceux des clubs pour apporter une aide aux équipes de bas de classement. Ce sont toujours les mêmes équipes qui figurent en tête de liste. Ce sont les équipes des grands centres comme Québec et Montréal qui dominent le circuit.

J'ai apprécié ma soirée, car du bon baseball bien joué par une bonne équipe, c'est très agréable en juin, juillet et août.

LNAH

La nouvelle formation de Trois-Rivières dans la Ligue nord-américaine de hockey a beaucoup fait parler d'elle au cours des derniers jours. Je trouve intéressant de revenir avec le nom des Draveurs. Ça rappelle le bon temps où le hockey était roi à Trois-Rivières avec les Draveurs et Michel Bergeron. Les nouveaux propriétaires semblent enthousiastes et de bonnes signatures ont été annoncées. Je crois que cette équipe va rivaliser avec les autres formations du circuit Martel, ce qui n'a pas été le cas au cours des dernières années.

Golf

Un petit mot sur le golf. Le club de Chicoutimi a connu un début de saison difficile en raison d'une maladie sur plusieurs de ses verts. Je peux vous dire que le surintendant Charles Ouellet et toute son équipe ont travaillé très fort pour redresser la situation. Aujourd'hui, ils peuvent dire mission accomplie. Les verts ont retrouvé leur très grande qualité de jadis. En plus, ils sont très rapides. Bravo à tous pour tout le travail accompli.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer