La LHJMQ sera très bien représentée

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / Il y a longtemps que la Ligue de hockey junior majeur du Québec... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / Il y a longtemps que la Ligue de hockey junior majeur du Québec n'avait pas connu autant de succès contre l'équipe russe. Accorder un seul but en deux rencontres, c'est vraiment une performance extraordinaire.

Les deux rencontres de la semaine dernière ont fait la preuve que la LHJMQ sera très bien représentée cette année dans l'équipe canadienne des moins de 20 ans qui participera au Championnat du monde de hockey junior qui se déroulera à Toronto et Montréal pendant la période des Fêtes. C'est surtout au niveau de la défensive que le Québec s'est signalé. De plus en plus, on parle qu'au moins quatre des huit défenseurs de l'équipe canadienne proviendront du circuit Courteau.

En attaque, c'est un peu plus compliqué, car il n'est pas dit que la Ligue nationale de hockey, qui aligne présentement douze joueurs d'âge junior, ne donnera pas un coup de main à l'équipe nationale en lui passant certains d'entre eux pour le Championnat du monde. On parle par exemple d'Anthony Beauvillier, des Islanders de New York. Ces derniers pourraient permettre à Beauvillier de vivre une expérience tout à fait extraordinaire. Au cours de la fin de semaine, Dylan Strome, qui évoluait avec les Coyotes de l'Arizona, a été rétrogradé à son équipe junior, les Otters d'Erie. D'autres joueurs pourraient connaître le même sort et se retrouver avec l'équipe nationale.

Du côté des Saguenéens, deux joueurs ont participé aux matchs contre les Russes. Je suis convaincu que la blessure qu'a subie Frédéric Allard quelques jours avant les matchs ne lui a pas permis d'être à son maximum. Ses chances de faire partie de l'équipe nationale ou d'être invité au camp de sélection ont donc diminué. Dans le cas de Nicolas Roy, même s'il n'a joué qu'une seule rencontre, sa performance a sûrement convaincu les dirigeants d'Équipe Canada de l'inviter au camp de sélection qui aura lieu à Boisbriand. Je crois que Roy a d'excellentes chances de faire partie de l'équipe. Sa polyvalence, sa capacité à jouer autant en avantage numérique qu'en désavantage numérique et son habileté dans le cercle des mises en jeu font de Roy pratiquement un incontournable.

Pour les Saguenéens, est-ce que la présence de Nicolas Roy avec Équipe Canada junior serait une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Ce serait une bonne nouvelle parce qu'il représenterait le logo des Saguenéens, mais une moins bonne en raison du manque de profondeur de l'équipe en attaque. Il deviendrait une lourde perte et pourrait manquer une dizaine des parties. En fin de semaine, on a bien vu que les Sags n'ont pas la même équipe sans Roy. Il est présentement le joueur de centre le plus dominant de tout le circuit Courteau sur les unités spéciales. En plus, il est le joueur le plus important des Sags. On devrait connaître la liste des joueurs invités vers le 12 décembre.

La présence de Dominique Ducharme et Joël Bouchard parmi les décideurs donnera probablement la chance à plusieurs joueurs de la LHJMQ de faire partie des invités. Plusieurs équipes de la LHJMQ pourraient être éprouvées par la perte de joueurs talentueux pendant la période des Fêtes. Par exemple, les Huskies de Rouyn-Noranda pourraient perdre de deux à quatre joueurs.

Par ailleurs, malgré le passage de German Rubtsov dans la région avec l'équipe russe, on n'en sait pas plus sur les possibilités qu'il se retrouve avec les Saguenéens dans les prochaines semaines. Il est certain que Yanick Jean a parlé à son agent, qui était au Centre Georges-Vézina, mardi dernier. Même le journaliste Dave Ainsley a essayé par différents moyens d'en savoir plus, mais l'agent s'est toujours réfugié derrière un « pas de commentaire ». Le jeune joueur était prêt à donner des entrevues, mais il était défendu de lui parler des Sags.

Dans le cas des Sags, l'absence de Roy s'est fait sentir en fin de semaine. Un point sur une possibilité de quatre. C'est la partie de dimanche qui fait le plus mal. Les Saguenéens ont dominé facilement les Remparts pendant deux périodes, mais leur manque d'opportunisme en deuxième période les a rattrapés en troisième.

Les Marquis

Du côté de la Ligue nord-américaine de hockey, les Marquis ont joué pour ,500, en fin de semaine. Plus le calendrier avance et plus il est évident que la lutte pour le premier rang se fera entre trois clubs, Sorel, Saint-Georges et les Marquis. Rien n'est acquis pour les Marquis et ils devront travailler très fort pour se maintenir au sein du peloton de tête.

Une autre visite importante en fin de semaine prochaine au Palais des sports, celle de Dean Lygitsakos et du Cool FM. C'est l'une des meilleures formations du circuit Godin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer