Une situation complexe pour la LNAH

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bob Desjardins, le directeur général des River Kings,... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Bob Desjardins, le directeur général des River Kings, était  optimiste pour la prochaine saison.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / J'ai assisté, lundi dernier, à ma première réunion en tant que préfet de discipline de la Ligue nord-américaine de hockey. J'ai d'ailleurs reçu un très bel accueil de la part des gouverneurs et des propriétaires. J'ai pu voir que les dirigeants veulent de plus en plus une ligue structurée, où la discipline est devenue une priorité.

Lors de cette réunion, j'ai également remarqué qu'il existait une bonne chimie entre les propriétaires. Mais quand il est question de hockey, la rivalité renaît très rapidement. Pendant cette assemblée, rien ne laissait présager la nouvelle qui est sortie vendredi, soit le retrait des River Kings de Cornwall.

Bob Desjardins, le directeur général des River Kings qui représentait l'équipe, taquinait ses homonymes des autres formations à propos des transactions qu'il avait effectuées pendant l'été et il disait que son équipe allait être très compétitive. Bob était donc optimiste pour la prochaine saison.

Cette nouvelle fait mal à toutes les équipes du circuit Godin. Tout était prêt pour débuter la saison et maintenant, l'exécutif de la ligue devra tenir une réunion avec les gouverneurs et propriétaires, qui devront trouver une solution à ce problème. L'idéal serait bien entendu de trouver un nouvel acquéreur, mais à quelques semaines du début du calendrier, la tâche ne s'annonce pas facile. Les prochaines heures seront excessivement importantes pour la prochaine saison.

Le retrait d'une équipe voudrait dire la refonte complète du calendrier. De plus, qu'arrivera-t-il des joueurs des River Kings? C'est une multitude de questions et on devrait avoir des réponses très rapidement. Les camps d'entraînement débutent d'ailleurs au cours des prochaines semaines.

LHJMQ

Les camps des recrues de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont connu beaucoup de succès, partout où ils se sont déroulés. Les clubs semblent très satisfaits de la formule et tous vont recommander de répéter l'expérience l'an prochain. La seule chose que la ligue devra peut-être faire, c'est d'obliger les équipes à se présenter à ce défi avec tous leurs joueurs choisis au dernier repêchage. Ici à Chicoutimi, les Saguenéens vendaient des passeports pour les six parties du tournoi. Le Drakkar de Baie-Comeau avait toutefois décidé de ne pas amener ses quatre choix de première ronde. Je crois que c'est un manque de respect envers les partisans qui s'étaient procuré un passeport. Selon moi, la ligue devrait réprimander de façon très sérieuse le Drakkar pour ce manque de respect envers tous les partisans de hockey junior.

Sur la glace, les recrues des Saguenéens ont impressionné avec aucun revers en trois parties. Les premiers choix des Sags, Samuel Houde et Mathieu Desgagnés, ont impressionné les observateurs. Dans le cas de Desgagnés, qui n'est pas un géant il faut dire, il a un talent tout à fait exceptionnel de marqueur et cette qualité ne se retrouve pas à tous les coins de rue. Pour ce qui est de Samuel Houde, on le connaissait comme étant un fabricant de jeu et il l'a démontré au cours du week-end.

Maintenant, le vrai camp est arrivé pour ces jeunes joueurs. J'ai hâte de voir comment ils vont se débrouiller, mais leur chance de faire l'équipe est plus qu'excellente.

J'ai eu l'occasion de causer avec Yanick Jean dans les dernières heures et il me disait que les partisans allaient énormément apprécier le nouveau joueur de 20 ans de l'équipe, Ryan Verbeek, venant de l'Ontario. Il le dit très robuste et très solide, qui vient combler et un manque que les Saguenéens avaient dans leur formation.

Défi des générations

Le Club de golf Chicoutimi a vécu en fin de semaine sa première édition du Défi des générations. Comme première expérience, je crois que les organisateurs peuvent dire mission accomplie. Plus de 100 joueurs ont participé à cette compétition et la majorité a adoré. La formule devra être répétée dans les prochaines années et déjà, on parle d'une deuxième édition.

Concernant la catégorie 70-74 ans, j'ai terminé au deuxième rang, ce qui m'a permis de recevoir une médaille d'argent. En cette semaine olympique, recevoir une médaille est valorisant! J'ai énormément apprécié cette petite attention.

Parlant de golf, Johanne Gauthier a réussi un trou d'un coup au trou numéro 7 du Club de golf Chicoutimi avec un bois 5 en mains. Pour elle, c'était un premier exploit du genre. Toujours au golf, les grands gagnants pour le championnat du Club de golf Chicoutimi sont Denise Gaudette chez les dames, et Alexandre Bernier chez les hommes. Ce dernier l'a emporté au terme de la prolongation.

(Propos recueillis par Jonathan Hudon)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer