Serge Proulx avec les Sags?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Proulx... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Serge Proulx

Archives Le Quotidien

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / La semaine dernière, j'apprenais que Serge Proulx, directeur administratif du Drakkar de Baie-Comeau, quittait son poste. Serge était avec l'organisation du Drakkar depuis cinq ans. Il a même remporté le titre du meilleur directeur administratif il y a quelques années. Je me suis dit que s'il quitte son poste avec le Drakkar, c'est qu'il a déjà accepté de relever un nouveau défi ailleurs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Il y a plusieurs semaines, les Saguenéens ont fait paraître une annonce dans Le Quotidien afin de dénicher un directeur administratif. Immédiatement, j'ai réfléchi et un plus un, ça fait deux. Même si personne ne peut confirmer que Serge Proulx pourrait hériter de ce poste avec les Saguenéens, je suis convaincu que ce serait une excellente acquisition pour l'organisation chicoutimienne en vue des prochaines années.

Serge, que je connais très bien, a fait un travail tout à fait extraordinaire avec le Drakkar de Baie-Comeau. Je suis convaincu qu'il pourrait faire le même genre de travail avec les Saguenéens, dans un amphithéâtre beaucoup plus vaste, et avec des possibilités de marketing également plus grandes.

Richard Létourneau racontait il y a quelques semaines qu'il était entre bonnes mains au point de vue hockey avec Yanick Jean, mais qu'il fallait ajouter des éléments au deuxième étage, puisque les gens en place étaient débordés.

L'arrivée de Serge Proulx apporterait beaucoup d'expérience au deuxième étage chez les Saguenéens. Ça serait un plus pour l'équipe en place qui a déjà de l'expérience. Les Saguenéens seraient à la fine pointe de ce qu'exige une équipe de la LHJMQ. Il reste maintenant à confirmer l'embauche de Serge Proulx, qui devrait être en place au début du mois d'août, en principe. L'avenir me dira si mon intuition a été la bonne.

Nouvel amphithéâtre

La semaine dernière, la ville de Trois-Rivières annonçait qu'elle allait construire un nouvel amphithéâtre de 5000 sièges au coût de 58 millions$. Le gouvernement du Québec est partenaire pour 28 millions$ dans ce dossier.

Je me suis alors demandé à quel moment va-t-on annoncer le projet de rénovation du centre Georges-Vézina? Il en avait été question lors de la dernière élection partielle dans la circonscription de Chicoutimi au mois de mai dernier. J'ai fait quelques vérifications et il semble que le dossier avance à grands pas. Le centre Vézina devra être rénové et des annonces devraient être faites dans les prochaines semaines.

Il est toutefois assuré que le projet va se faire, selon mon informateur. Les Sags pourront donc bénéficier d'un nouvel environnement et je suis convaincu que beaucoup de gens vont en être très satisfaits.

Le projet de Trois-Rivières fait beaucoup parler dans le centre du Québec. La demande d'une franchise de la LHJMQ par Trois-Rivières est revenue sur le tapis et ça provoque beaucoup de discussions. Les Cataractes de Shawinigan s'opposent farouchement à ce projet et selon les dirigeants, l'arrivée d'une équipe à Trois-Rivières mettrait en péril la franchise des Cataractes, qui va très bien depuis plusieurs années. C'est un sujet qui risque de faire beaucoup jaser en Mauricie et dans toute la Ligue de hockey junior majeur du Québec au cours des prochains mois.

Chronique golf

Ma chronique de la semaine dernière sur la situation du golf a fait beaucoup réagir dans les différents clubs de golf. J'ai rencontré plusieurs personnes qui m'ont fait part qu'ils étaient très mal à l'aise dans différentes situations avec leurs partenaires de jeu, qui ne veulent pas accepter qu'ils ont perdu de la puissance, qu'ils vieillissent et qu'ils doivent changer de jalons.

On me dit que certaines personnes se retrouvent dans des situations difficiles et ça déplaît à plusieurs de leurs partenaires. J'ai hâte de voir comment on va gérer la situation, mais la majorité des gens m'ont dit que j'avais parfaitement raison sur mon intervention.

Décès de Robert Cossette

Le décès de Robert Cossette la semaine dernière m'a rappelé des souvenirs, mais celui que je retiens est celui de la première tentative de la traversée du lac Saint-Jean aller-retour par Christine Cossette, la fille de Robert. Les gens de la Traversée voulaient tenter l'expérience. J'étais en compagnie de Denis Lévesque, aujourd'hui à LCN, et nous étions les deux seuls journalistes accrédités et qui étaient près de Christine et Robert lors de cette fameuse traversée aller-retour.

Je n'ai jamais été à plus de 200 pieds de Christine Cossette pendant cette aventure tout à fait extraordinaire. Régulièrement, je pouvais voir M. Cossette, qui était à ce moment le coach de Christine, plonger à l'eau pour aller soutenir sa fille dans l'exploit qu'elle était en train de réaliser. On vient de perdre un homme exceptionnel, un gars qui a performé et surtout, nous a montré beaucoup de persévérance.

Propos recueillis par Jonathan Hudon

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer