Golf: des choses à changer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / On connaît la situation des clubs de golf un peu partout à travers... (123RF/yigeyinghua)

Agrandir

123RF/yigeyinghua

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / On connaît la situation des clubs de golf un peu partout à travers le Québec. C'est excessivement difficile pour ces organismes d'assurer la rentabilité et il y a plusieurs raisons que tous connaissent très bien. Il se ferme beaucoup plus de clubs qu'il ne s'en ouvre. Les membres des clubs sont vieillissants et on ressent les conséquences.

Les jeunes couples, eux, s'adonnent à d'autres activités telles que le vélo, le camping et autres sports. Le coût est un facteur qui rend souvent les gens frileux pour devenir membre d'un club de golf ou encore, les jeunes qui pratiquent ce sport ne veulent plus faire partie d'un seul club. Ils veulent être en mesure de jouer un peu partout dans la région.

Une étude majeure menée dans les dernières années révèle que la longueur de l'activité du golf est un autre acteur important. Dans la grande région de Montréal, on a même tenté une expérience avec une ronde de golf à 13 trous. Ça n'a pas connu le succès attendu.

Ici dans la région, les clubs allouent en moyenne 4h30 pour jouer 18 trous. Je trouve que c'est beaucoup trop long. La majorité des clubs ailleurs au Québec, et même dans le Sud pour ceux qui s'y rendent l'hiver, allouent habituellement quatre heures. C'est amplement suffisant pour un 18 trous.

Des solutions

La semaine dernière, j'ai parlé avec Pierre Girard, le patrouilleur (marshall) sur le terrain au Club de golf Chicoutimi, sur le respect de l'horaire et l'éthique du golf. Il me disait qu'effectivement, on pourrait accélérer le jeu. Le pire ennemi pour ceux qui font respecter la loi sur les terrains de golf, c'est la présence des fameuses horloges qui servent à dire si le quatuor est à l'intérieur du temps accordé. Toutefois, quand on voit un marshall s'avancer vers un groupe de golfeurs pour lui demander d'accélérer le rythme, ils répondent qu'ils sont dans le temps. L'horloge devient donc un élément qui nuit aux patrouilleurs de terrains. Ils devront absolument trouver une solution.

Autre chose qu'il faut regarder, c'est la fameuse cantine. J'ai vu, dans les dernières années, plusieurs terrains où il y avait un interphone au trou tout juste avant d'arriver à la cantine. À ce moment, les golfeurs pouvaient commander immédiatement leur lunch et lorsqu'ils se présentaient au restaurant, tout était prêt. Ils ramassaient leur commande et pouvaient repartir.

L'autre solution pour accélérer le jeu vient du joueur lui-même et des fameux jalons. La plupart des golfeurs ne partent pas sur les bons jalons. La grande qualité d'un club de golf pour aider les joueurs à bien performer, c'est qu'il y a plusieurs endroits de départ où les golfeurs peuvent s'élancer. Arrêtez de vous prendre pour des golfeurs professionnels et laissez votre orgueil dans votre voiture avant d'embarquer sur le terrain.

Je le dis toujours, on s'amuse plus quand on joue très bien. C'est pour ça qu'il y a plusieurs endroits de départ sur les terrains de golf. De plus, avec l'âge, on frappe un peu moins loin, ne l'oublions pas.

Une autre chose également que j'ai remarquée, c'est que ce sont souvent les meilleurs joueurs qui ralentissent les activités. Il y en a plusieurs qui se prennent pour des professionnels de la PGA. Arrêtez de penser que vous êtes des joueurs professionnels, vous ne gagnez pas votre vie avec le golf et si c'était le cas, vous seriez tous très riches. À tous, bon golf.

Jeux du Québec

En terminant, je veux souhaiter une bonne chance et une bonne semaine aux athlètes de la région qui participent aux Jeux du Québec d'été à Montréal. N'oubliez pas qu'en février prochain, c'est la ville d'Alma qui accueille les jeux d'hiver.

Propos recueillis par Jonathan Hudon

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer