Yanick Jean, au coeur de l'action

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Jean a fait beaucoup parler de lui... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Yanick Jean a fait beaucoup parler de lui dans les dernières semaines.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / J'ai rencontré des gens la semaine dernière qui me disaient que j'avais changé de camp en acceptant le rôle de préfet de discipline de la Ligue nord-américaine de hockey. Je veux dire à ces gens que je ne pars pas d'un camp à l'autre. Mon mandat de gouverneur avec les Saguenéens se termine dans les prochaines semaines, j'ai donc décidé d'accepter un nouveau défi.

Je ne renierai jamais la Ligue de hockey junior majeur du Québec, avec laquelle j'ai passé des années tout à fait exceptionnelles. Une vingtaine d'années comme arbitre, puis quatre ans en tant que gouverneur. Je suis un fan de hockey junior et je vais le demeurer pour de nombreuses années encore.

Maintenant que la mise au point est faite, je veux vous parler de Yanick Jean. Dans les dernières semaines, Yanick a fait beaucoup parler de lui. D'abord, il a tenté un grand coup lors du repêchage européen en sélectionnant German Rubtsov, choix de première ronde des Flyers de Philadelphie en juin lors du repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Le joueur russe a déjà un contrat avec une équipe de la Ligue continentale en Russie (KHL), mais Yanick, plutôt que de repêcher un joueur ordinaire, a pris une chance. Espérons que son pari sera gagnant. Si c'est le cas, les Saguenéens amèneront l'un des meilleurs joueurs européens dans l'alignement. C'est maintenant un travail de coulisses qui s'amorce pour les prochains mois. Rubtsov a déclaré la semaine dernière qu'il voulait demeurer dans la KHL, mais pouvait-il faire autrement, alors qu'il était devant des médias en Russie?

Le jeu de coulisses implique surtout les Flyers de Philadelphie, l'agent du joueur et les Saguenéens, qui devront réussir à briser son fameux contrat dans la KHL. Si tel est le cas et que German Rubtsov se présente à Chicoutimi, ça change la donne pour Yanick Jean. Si le hockeyeur porte l'uniforme des Saguenéens, ils auront l'une des meilleures formations de la LHJMQ et ils seront tentés d'aller jusqu'au bout. Il ne faut pas oublier que plusieurs joueurs des Sags en seront à leur dernière saison. On parle ici des joueurs vedettes Nicolas Roy, Frédéric Allard et le gardien Julio Billia.

Si le joueur russe ne se présente pas, Yanick Jean devra passer au plan B et, comme on le connaît, il en a un. Le plan B sera sûrement très différent du plan A. Ce sera donc intéressant de surveiller le dossier dans les prochaines semaines.

Toujours concernant Yanick Jean, sa sortie sur la façon dont on fait du hockey au Québec a fait beaucoup réagir. Je partage un peu son avis: il faut faire du changement au niveau du hockey, particulièrement au sein du hockey élite. Il faut admettre que la notoriété de Yanick lui permet de faire une telle déclaration. Même si peu de gens de Hockey Québec lui ont répondu, je suis convaincu qu'ils vont regarder de près le message que Yanick Jean a voulu passer.

Coupe Memorial

Cette semaine, la Ligue canadienne de hockey a dévoilé les paramètres pour l'obtention du tournoi de la Coupe Memorial en 2018, qui marque la 100e édition de l'événement. Cette fois-ci, toutes les équipes de la LCH peuvent soumissionner pour tenter d'être les hôtes du fameux tournoi. Je crois que très peu d'équipes du Québec peuvent soumissionner pour un tel événement, sauf les Remparts de Québec. Dans les Maritimes, on peut parler de trois marchés, soit celui de Moncton, de Saint-Jean de Terre-Neuve ou encore de Halifax.

Je crois que plusieurs équipes de la Ligue de l'Ontario ou de la Ligue de l'Ouest vont participer à la soumission, car elles ont des amphithéâtres adéquats pour accueillir le tournoi de la Coupe Memorial. La dernière fois que le Québec a reçu l'événement, c'était en 2015, et les Remparts étaient l'équipe hôte, au détriment des Saguenéens. Les Remparts avaient alors donné 1 M$ à la Ligue canadienne de hockey. Pour 2018, les rumeurs veulent que la LCH demande entre 2,5 et 3 M$ à l'équipe pour présenter la Coupe Memorial. On entend dire entre les branches qu'Ottawa serait largement favorite.

Propos recueillis par Jonathan Hudon

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer