Une grosse commande

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Les Sags ont terminé leur saison régulière contre... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Sags ont terminé leur saison régulière contre le Drakkar de Baie-Comeau.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / C'est samedi que s'est terminée la saison régulière des Saguenéens avec une défaite en prolongation face au Drakkar de Baie-Comeau. Les Sags terminent au dixième rang et Yanick Jean et ses hommes peuvent dire mission accomplie.

Avec le début de saison très difficile (neuf défaites consécutives), personne n'aurait pu penser que l'équipe accumulerait 75 points au classement et qu'elle ne serait qu'à quatre points de l'avantage de la patinoire pour le premier tour des séries éliminatoires.

Ce qu'il faut ajouter, c'est que les Sags ont la plus jeune formation de tout le circuit. Au début de l'année, Yanick Jean avait demandé une dérogation à la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour garder cinq joueurs de 16 ans, dont trois défenseurs. Ces défenseurs de 16 ans ont eu beaucoup de glace et ont pris beaucoup d'expérience. Ça s'annonce bien pour les prochaines années.

Ce fut aussi l'année de Nicolas Roy, qui a montré tout le talent qu'on lui prédisait. Il a terminé au tout premier rang des buteurs de la ligue avec 48 buts. Un beau revirement de situation pour le grand 55. Frédéric Allard a été le leader à la défensive. C'est son année de repêchage et j'ai hâte de voir à quel rang il sera choisi lors de la prochaine séance de sélection de la Ligue nationale de hockey, en juin. On parle de la deuxième ronde. On verra. Julio Billia a terminé avec la meilleure efficacité de tous les gardiens du circuit Courteau.

Maintenant, place à la vraie saison. Les Saguenéens débuteront les séries contre l'équipe de l'heure dans la LHJMQ, les Screaming Eagles du Cap-Breton. Ceux-ci ont terminé le calendrier avec sept victoires consécutives. En début de saison, cette équipe était la favorite pour terminer au premier rang de la section des Maritimes. Mais leur début de saison catastrophique a été néfaste. Ils sont devenus l'une des puissances de la LHJMQ lors de la période des transactions des Fêtes avec l'acquisition de quelques joueurs dont Michaël Joly, de l'Océanic de Rimouski. Joly a terminé la saison avec 47 buts.

Les Screaming Eagles ont probablement les deux meilleurs attaquants européens de la LHJMQ, Maxim Lazarev (30 buts et 45 passes) et Evgeny Svechnikov (32 buts et 47 passes). Deux gros morceaux en attaque. Et il ne faut pas oublier Pierre-Luc Dubois, qui sera suspendu pour la première rencontre. Celui qui a terminé au troisième rang des pointeurs de la ligue avec 42 buts et 57 passes sera probablement le tout premier joueur de la LHJMQ repêché par une équipe de la LNH, en juin. 

Donc une grosse commande attend les jeunes Sags. Mais comme on le dit souvent, on oublie la saison et on recommence. Les meilleurs joueurs des Saguenéens devront être les meilleurs. Je parle ici des Billia, Allard et Roy. Le gardien jouera un rôle important en séries éliminatoires. Et n'oublions pas les unités spéciales. Les Saguenéens ont terminé au deuxième rang au classement des meilleures attaques à cinq.

Est-ce que la formule 2-3-2 de cette série pourrait avantager les Saguenéens? C'est une bonne question. Une chose est certaine, ce sera une série intéressante à surveiller.

Maintenant, voici mes prédictions pour la première ronde. Vous me permettrez d'oublier la série des Sags. Rouyn-Noranda, Val-d'Or, Gatineau, Shawinigan, Moncton, Charlottetown et Saint John devraient passer au deuxième tour. On verra dans quelques jours si mes prédictions auront été bonnes.

Curling

La semaine dernière, j'ai suivi avec assiduité le Championnat provincial de curling mixte, au Club de curling de Chicoutimi. La compétition a été exceptionnelle. Dès le début, les participants avaient prédit que ce serait le tournoi le plus relevé depuis bien des années. Ils ont vu juste. Il faut aussi noter la performance des trois équipes régionales. Deux d'entre elles se sont affrontées en demi-finale. En finale, l'équipe de Pierre-Luc Morissette a perdu contre celle de Martin Ferland. La formation de Ferland a connu une semaine parfaite de sept victoires.

Tout le monde était très heureux et impressionné par la qualité de l'accueil. Un merci spécial aux bénévoles et aux membres du club. Ce fut une semaine mémorable.

En terminant, je désire offrir mes sympathies à Pierre Fellice, qui a perdu sa conjointe en fin de semaine des suites d'une longue maladie.

Propos recueillis par Serge Émond

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer