Un club de trop

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / L'été dernier, j'écrivais que les dernières années ont été très... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / L'été dernier, j'écrivais que les dernières années ont été très difficiles pour les clubs de golf de la région et un peu partout à travers le Québec. Je demandais alors: y a-t-il trop de clubs de golf dans la région? Suite aux résultats financiers des clubs, j'aurais tendance à dire oui.

Il y a le Club de golf Saguenay qui annonçait la semaine dernière un déficit accumulé de 190 000$. Dimanche dernier, c'était le Club de golf de Chicoutimi qui parlait d'un déficit d'au-delà de 200 000$. Par ailleurs, le Club de golf Port-Alfred annonçait un peu plus tôt durant la saison un léger surplus, mais il faut dire que le club a une dynamique tout à fait différente. Le Club Port-Alfred appartient à la Ville de Saguenay, donc ils n'ont pas à payer de taxes sur les bâtisses du club ni à payer pour les entretenir. On parle d'une économie de 100 000$ par année.

Si je regarde au niveau des membres, il y a dans les trois clubs: approximativement 300 membres seniors au Club de golf Port-Alfred, le Club de golf Saguenay et le Club de golf de Chicoutimi comptent entre 350 et 400 membres. Avec deux clubs, on aurait au moins 500 membres faciles, et on ne parlerait pas de déficit, mais il ne faut pas se le cacher, il n'y aura pas de fermeture de club de golf. Il faut vivre avec ça!

Donc, il devient de plus en plus difficile pour les membres du conseil d'administration de boucler les budgets. Les tournois sont à la baisse, les billets journaliers sont reliés beaucoup au facteur température et dans les dernières années, il faudra trouver de nouvelles façons de faire entrer de l'argent. L'un des problèmes majeurs que vivent les clubs de golf présentement, c'est la clientèle vieillissante.

Les prochaines années seront cruciales pour la survie des clubs de golf dans la région.

Bonne nouvelle

Bonne nouvelle! Dans Le Progrès-Dimanche, on apprenait que le hockey junior vivra de meilleures années au centre Georges-Vézina. Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, annonçait un projet de 25 millions$. Il ne faut pas oublier que le CGV est le plus vieil amphithéâtre de toute la Ligue junior majeur du Québec. Il a été bâti en 1948. Les Saguenéens ont besoin de nouvelles installations pour demeurer au niveau de la LHJMQ. J'ai hâte de voir tous les plans, mais il est assuré que l'organisation va apprécier cette belle nouvelle.

Les spectateurs vont également vivre avec un nouvel environnement. J'ai hâte de voir quand débuteront ces fameux travaux et le temps que ça va prendre pour bâtir ce nouvel amphithéâtre.

Bonne nouvelle aussi pour les spectateurs qui réclamaient depuis longtemps une patinoire de dimension normale. On parle de 200 par 85 pieds. Actuellement, la dimension de la patinoire est de 200 par 100 pieds. Toute une différence sur le plan de jeu.

Pour les gestionnaires, une autre bonne nouvelle: des loges corporatives en plus grand nombre. On sait que sur le plan monétaire, ce n'est pas facile pour les propriétaires de hockey junior.Je vois déjà des gens qui s'élèvent contre le projet. N'oubliez pas que l'on a rénové le centre Jean-Claude-Tremblay, le Palais des sports de Jonquière, l'aréna du Plateau à Chicoutimi-Nord, le Foyer des loisirs du secteur Arvida et l'aréna de Kénogami. Je crois que le centre Vézina est rendu là maintenant. N'oubliez pas que déjà la toiture a des problèmes. Elle ne peut même pas supporter un nouveau système d'éclairage.

Les Saguenéens méritent, après 42 ans, un meilleur environnement. Et n'oubliez pas que les Sags attirent en moyenne au-delà de 100 000 spectateurs chaque saison. Sur le plan promotionnel, les Sags sont un véhicule publicitaire tout à fait exceptionnel pour la Ville de Saguenay.

Propos recueillis par Catherine Doré

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer