Lettre à Pierre Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Lavoie... (Archives La Presse, Robert Skinner)

Agrandir

Pierre Lavoie

Archives La Presse, Robert Skinner

Joël Martel
Le Quotidien

CHRONIQUE / Salut Pierre. Tout d'abord, je tenais sincèrement à te féliciter pour l'énorme succès de la dernière édition du Grand défi Pierre Lavoie et, compte tenu de la montagne d'énergie que tu consacres à cet événement, je comprendrais très bien que tu n'aies pas le temps de donner suite à cette petite lettre que je t'adresse.

Maintenant, tu dois me voir venir avec mes grosses bottes à cap d'acier, mais si je t'écris aujourd'hui, c'est pour te faire part d'un tout petit malaise qui m'habite depuis quelques jours, et ce, à la suite de ta déclaration à propos de la légalisation du cannabis.

Je n'étais pas sur les lieux ce jour-là, mais j'ose imaginer que, grosso modo, un journaliste t'a pris de court en te demandant ton avis sur ce sujet plutôt controversé et tu as alors répondu à chaud avec ta tête et ton coeur en expliquant que, selon toi, nous reculions en tant que société en légalisant le pot.

La suite, on la devine : quelqu'un s'est dit qu'une vidéo de toi s'exprimant à propos du pot « spinnerait » pas pire sur les réseaux sociaux et, comme nous pouvons le constater, il avait tout à fait raison.

Ici, bien que je ne sois pas d'accord avec ton point de vue, il reste que ton argument principal tenait quand même la route : le pot, ça se fume, donc ce qui se fume est aussi nuisible pour la santé que le tabagisme et enfin, tout le monde peut s'entendre sur le fait que le tabagisme est l'ennemi numéro un de la santé.

Pas besoin de fumer

Alors, il est où le problème que tu vas me demander?

Eh ben ! C'est plutôt simple. Oui, ça se fume du pot, mais savais-tu que ça pouvait aussi se consommer sans être fumé?

Je te dis ça comme ça, mais tu n'as qu'à fouiller deux ou trois minutes sur le web et tu pourrais être très surpris des différentes façons d'apprêter le pot.

Par exemple, ça se cuisine très bien et, lorsque le cannabis est ingéré, il n'affecte aucunement les voies respiratoires. Du coup, ses effets peuvent être très bénéfiques pour certaines personnes souffrant de maladies chroniques. Et là, la liste à ce sujet est sacrément hallucinante. On n'a qu'à penser aux personnes qui subissent des traitements de chimiothérapie et dont les nausées les empêchent de se nourrir, celles aux prises avec de graves problèmes de dos ou encore qui souffrent de la maladie de Parkinson, et je pourrais continuer comme ça jusqu'à la page des petites annonces.

Je suis bien conscient qu'après autant d'années de diabolisation du pot, ça peut sembler un peu bizarre de dire que le pot a des vertus thérapeutiques, mais c'est scientifiquement prouvé. 

Mais tout ça, je suis convaincu que tu le sais déjà. En fait, si je ressens le besoin de t'en parler, c'est en quelque sorte pour réparer ce que tes propos pourraient avoir brisé. Et là, je ne te dis aucunement ça pour te faire ressentir de la culpabilité ou un « feeling » poche du genre. C'est juste que Pierre, tu es un dieu pour un tas de gens et, conséquemment, si tu dis que le pot c'est mal, on se retrouve alors avec des dizaines de milliers de gens qui vont immédiatement adopter ce point de vue sans pousser plus loin leur réflexion.

En ce qui me concerne, je trouve ça ennuyant, parce qu'entre toi et moi, je préférerais vraiment que ma mère soulage certains maux chroniques en ingérant des produits naturels contenant du cannabis plutôt qu'en se bourrant de pilules chimiques aux effets secondaires hallucinants.

D'ailleurs, je me relis et je trouve ça plutôt rigolo, car à la fin, on a le même objectif, toi et moi : on désire que les gens adoptent de meilleures habitudes de vie favorisant une bonne santé. 

Dans ton cas, tu prônes notamment une saine alimentation et une vie active. Dans mon cas, je prône tout simplement qu'on « slaque » un peu sur les pilules.

Je te le dis Pierre, avec toute la notoriété dont tu jouis, tu pourrais jouer un rôle majeur à ce titre. Ça serait un accomplissement de plus à ton tableau déjà bien rempli.

Et puis qui sait, tu pourrais même éventuellement aller chercher de nouveaux commanditaires pour le GDPL. 

Bien à toi!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer