Entre travail et vie personnelle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / Il y a quelques jours, voilà que la 31e édition du... (123RF)

Agrandir

123RF

Joël Martel
Le Quotidien

CHRONIQUE / Il y a quelques jours, voilà que la 31e édition du Colloque de gestion des ressources humaines du Saguenay-Lac-Saint-Jean avait lieu et le thème principal de l'événement allait traiter des limites entre travail et vie personnelle.

Bien que ça ne soit pas le genre de sujet dont on débat quotidiennement dans les journaux, les lignes ouvertes ou même autour d'une bière, il reste que c'est là une problématique qui gagne sans cesse en importance et, disons-le, elle risque grandement d'avoir de plus en plus d'impact dans notre vie de tous les jours.

En effet, avec les progrès hallucinants de la technologie au cours de la dernière décennie, le temps et l'espace peuvent désormais nous sembler plus malléables.

À titre d'exemple, rappelez-vous qu'il y a dix ans à peine, répondre à un simple courriel pouvait rapidement se transformer en un exercice laborieux. Non seulement deviez-vous avoir à votre disposition un ordinateur doté d'une connexion Internet, mais en plus, il n'était pas rare que le seul ordinateur du genre auquel vous aviez accès était celui que vous utilisez au travail. Ainsi, une fois que la journée de travail était terminée, le pendant web de votre vie professionnelle allait possiblement se mettre en veilleuse jusqu'à votre retour sur les lieux de votre travail.

Or, les choses ont bien changé. Aujourd'hui, on trouve presque anormal qu'un courriel reste sans réponse pendant quelques heures. On se dit alors qu'on a peut-être envoyé le courriel à la mauvaise adresse ou on peut même sombrer dans la paranoïa en imaginant que notre destinataire a décidé d'ignorer notre message étant donné qu'il l'a certainement vu apparaître sur son téléphone, sa tablette, son ordinateur ou son frigo branché.

Maintenant, la question peut sembler absurde, mais faudra-t-il un jour imposer des réglementations aux employeurs afin que cette frontière entre vie privée et vie professionnelle soit respectée. Par exemple, des lois qui interdiraient aux employeurs d'envoyer des courriels à leurs employés hors des heures de travail ?

On rit bien, mais qui sait, peut-être verra-t-on apparaître ce genre de requêtes lors de futures négociations syndicales ?

Dans un monde idéal, il ne suffirait que d'une petite discussion avec notre employeur pour fixer cette barrière entre travail et vie personnelle, mais cela relève-t-il vraiment du possible ?

Par exemple, viendra le jour où votre employeur se dira qu'il peut bien faire une exception, car cela concerne un de vos collègues qui est mal en point et ainsi, il souhaite que malgré votre absence au travail vous soyez au même diapason que votre équipe. Puis, une autre fois, ça sera « seulement » afin de savoir un truc vite fait. Et enfin, il y aura ce jour où vous réaliserez que même lorsque vous êtes en congé et complètement maître de votre temps, il y a toujours cette discrète lumière qui demeure allumée au fond de votre esprit, juste au cas où on aurait besoin de vous.

Car, disons-le, le détournement de temps, c'est souvent très subtil, mais ça vous habite beaucoup plus que vous ne pouvez le croire.

Et là, outre le détournement de temps, on ne parle même pas ici de ces employeurs qui surveillent les moindres allées et venues de leurs employés en leur fournissant des équipements dotés d'outils de géolocalisation. « Pourquoi tu as arrêté cinq minutes au Tim Hortons le mercredi 8 mai à 14 h 51 ? », qu'ils vous demanderont.

Alors, est-ce bien nécessaire de la fixer, cette ligne entre travail et vie personnelle ? Je serais tenté de répondre absolument. 

Et pourrait-on éviter qu'une telle problématique finisse par devenir un enjeu de société majeur ? J'imagine qu'à cet effet, les employeurs gagneraient à déjà y penser. Car à la fin, des employés qui ont le temps de respirer, ce sont des employés qui ont bien plus le coeur à l'ouvrage.

Bref, rien ne se perd, rien ne se crée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer