Culture du gun

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Joël Martel
Joël Martel

Notre chroniqueur Joël Martel »

Je n'ai pas eu la chance de beaucoup côtoyer mon père lorsque j'étais enfant. (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

 

Joël Martel
Le Quotidien

Je n'ai pas eu la chance de beaucoup côtoyer mon père lorsque j'étais enfant.

Du coup, chacun des petits souvenirs qui me sont restés en tête a parfois pris une importance hors du commun.

Parmi ceux-ci, l'un des plus attendrissants qui me reviennent souvent en tête est cette fois où mon père m'avait amené avec lui en voiture et où nous nous étions rendus jusqu'à un «pit» (ou un «pic», je n'ai jamais pris le temps de vérifier pour vous dire vrai) de sable pour aller y tirer de la .22.

Ouep, j'en conviens, c'est plutôt spécial comme souvenir attendrissant, mais on fait avec ce qu'on a, hein?

Alors voilà, j'ai encore souvenir qu'on s'était installé près de la voiture et que là, mon père avait sorti cet étui fort impressionnant de laquelle il en avait retiré ce fusil qui me semblait si gigantesque.

Je vous raconte ça et j'imagine qu'à ce moment-là, on a bien dû contrevenir à une vingtaine de lois, mais bon, j'imagine que la police pourra fermer les yeux sur un vieux souvenir qui date de plus d'une vingtaine d'années.

Et puis hop, peut-être qu'on n'est resté là qu'une vingtaine de minutes, mais dans mes souvenirs, j'aime croire que tout ça a duré des heures et des heures.

Je tenais ce gros fusil dans mes petites mains et puis mon père était juste derrière moi à m'encourager à tirer sur des vieilles télés qui avaient été abandonnées là.

Parfois, j'entends encore dans ma tête le son des balles qui se heurtaient à la vitre placée devant les écrans de ces vieux téléviseurs et, bien que ça puisse sembler bizarre, ce souvenir de ce son qui est pourtant à glacer le sang évoque en moi de la nostalgie.

Ce qui est le plus étrange dans tout ça, c'est qu'en théorie, je n'aurais jamais dû vivre ce moment. Le truc (en passant, allez savoir pourquoi, mais ma blonde déteste ça chaque fois que j'écris dans une chronique «le truc»), c'est que mon père n'est pas chasseur pour une cenne (du moins, à ce que je sache) et j'ai de la difficulté à croire que c'est le genre de gars qui va se donner le mal de remplir toute la documentation nécessaire dans le seul but d'avoir le droit de posséder une arme.

Mais bon, j'imagine qu'à cette époque pas si lointaine que ça, c'était somme toute banal d'aller voir un «chum» pour lui demander: «T'as pas un gun à me passer, question que je puisse aller en tirer avec mon flo?».

Pour ma part, c'est pas mal le seul lien que j'ai eu avec les guns de toute ma vie. Évidemment, ça c'est si on exclut la fois où mon chum Pierre-David m'avait amené en quatre roues pour littéralement faire exploser des marmottes dans son champ et je vous jure que ce jour-là, une feuille blanche aurait été jalouse de mon teint blême tellement j'étais traumatisé. En fait, j'en tremble seulement à y repenser.

Maintenant, si je vous raconte ça, c'est que de mon point de vue, cette fois où je suis allé tirer du gun avec mon père, c'est en quelque sorte la seule piste qui est à ma portée afin d'arriver à comprendre, ne serait-ce qu'un minibrin, pourquoi les projets de réglementation concernant les armes à feu sont un sujet aussi sensible quant à ceux et celles qui en possèdent.

Ici, je me dis que si ma jeunesse avait été ponctuée de nombreux moments comme celui-ci, peut-être que mon rapport avec les armes à feu serait teinté d'une certaine symbolique. Peut-être me dirais-je qu'en reliant de façon mécanique le fait de posséder une arme à feu avec le fait d'être une menace pour la société serait une insulte à une espèce d'héritage culturel?

Je sais pas moi. J'essaie juste de comprendre.

Et puis, je ne veux surtout pas juger qui que ce soit, car après tout, je ne suis qu'un pauvre type sans rien pour me défendre. Mais bon, je sais tirer dans des télés.

C'est déjà ça.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer