Une clé pour la durabilité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
École... (Archives Le Droit)

Agrandir

École

Archives Le Droit

Claude Villeneuve
Le Quotidien

CHRONIQUE / L'année scolaire se termine et pour les enseignants, le temps est au bilan avant les vacances réparatrices. Je voudrais souligner leur engagement et leur dévouement dans des conditions pas toujours faciles. Mais il faut accorder à César ce qui appartient à Jules comme le disait Astérix. Sans le travail des éducateurs, le développement durable ne sera jamais une réalité.

Dans le rapport 2016 sur les Objectifs de développement durable (ODD) qui sera proposé à la réunion du Forum politique de haut niveau des Nations Unies dans un mois, les progrès de divers indicateurs sont recensés. Le quatrième des ODD stipule qu'il faut assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité, et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie. Malgré des progrès certains sur le plan de l'alphabétisation un peu partout dans le monde, il reste des endroits préoccupants comme l'Afrique subsaharienne où des millions d'enfants, et en particulier des filles, sont privés d'accès au primaire. Dans d'autres pays, la majeure partie de l'enseignement est assuré par le privé, ce qui empêche les plus pauvres d'y accéder. La scolarisation secondaire est encore déficiente et les études supérieures sont réservées à l'élite. C'est une situation comparable à celle que nous vivions au Québec en 1950. Heureusement, la Révolution tranquille a profondément changé les choses et permis que notre société soit aujourd'hui mieux équipée que jamais pour relever les défis du développement durable.

C'est en effet par le monde de l'éducation qu'on peut transformer durablement une société. Il faut bien sûr du temps. En éducation, les progrès sont quelquefois mesurables seulement à l'échelle d'une génération. À titre d'exemple, j'aimerais évoquer l'éducation relative à l'environnement (ERE), qui a été le fil conducteur de ma carrière. 

Les personnes qui ont connu les décennies 1960-1970 se souviendront que le Québec était un paradis de la pollution selon le titre d'un livre publié par Jean-Pierre Rogel en 1981. Les premiers projets d'épuration des rejets industriels datent de la fin des années 1970. Avant, tout était rejeté dans l'air ou dans l'eau, on ne se préoccupait pas de la qualité des sols ni des impacts sur la santé des contaminants. Au niveau domestique, les déchets étaient jetés en pleine nature ou brûlés au dépotoir. Les égouts se déversaient dans le cours d'eau le plus proche et on construisait des routes en remblayant des milieux humides. Ce sont des choses qui sont inimaginables aujourd'hui. Pourquoi ? Bien sûr, les règlements ont changé, mais surtout l'attitude des gens envers l'environnement a changé à mesure que se développaient des formations plus spécialisées, mais aussi à mesure qu'on introduisait dans le curriculum des écoles primaires et secondaires des initiatives d'ERE pour tous.

J'ai souvenir d'avoir créé des outils d'ERE dès 1983 avec la direction des cours par correspondance du ministère de l'Éducation. D'abord un premier cours puis un second en 1989 plus avancé qui a été suivi par plus de 1000 étudiants. J'ai aussi fait partie du CA d'Environnement Jeunesse pour produire du matériel destiné à favoriser l'ERE dans les écoles et les cégeps. En 1989, nous avons créé l'Association québécoise pour la promotion de l'ERE. En 1993, grâce à l'engagement de la Centrale de syndicats du Québec, le mouvement des établissements verts Brundtland est né. Ces deux organismes ont été à l'origine du premier sommet Planèt-ERE en 1997. Chacune de ces initiatives a été rendue possible grâce au travail des enseignants. 

Aujourd'hui, le Forum Planèt-ERE en est à sa sixième édition. Le thème est la promotion des saines habitudes de vie. C'est encore une fois par l'école et avec les éducateurs que nous arriverons à changer durablement notre société pour le mieux-être de tous, dans un environnement plus sain. Merci à tous celles et ceux qui nous forgent un avenir meilleur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer