Une position axée sur le dialogue

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éoliennes... (archives le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Éoliennes

archives le Quotidien, Jeannot Lévesque

Nicole Huybens
Le Quotidien

CHRONIQUE / Après une discussion entre amis, l'un d'entre eux m'a dit : « Mais qu'est-ce que tu penses alors de l'utilisation du bois pour faire de l'énergie ? Tu n'es "contre" rien, mais tu n'es "pour" rien non plus. Tu ne prends jamais position ! »

Suis-je pour ou contre l'utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques, la compensation des émissions de gaz à effet de serre par la plantation d'arbres, d'un parc d'éoliennes ou d'une centrale hydroélectrique ? Je ne peux pas répondre à ces questions autrement que par « ça dépend ». Cela dépend si on en a besoin, si le projet participe à un monde libre, juste, vert et responsable, ça dépend où aussi. Aucune solution n'est bonne tout le temps ou n'est mauvaise en soi pour remplacer les énergies fossiles. Pour une meilleure réponse, j'ai besoin des autres. Quels autres ? Ceux qui ont des connaissances sur le sujet qu'elles soient scientifiques, techniques ou pratiques, rationnelles ou émotionnelles. Et parmi ces autres, il y a aussi la nature.

Je ne suis a priori ni pour ni contre, et je ne suis pas neutre. Je suis « multipartiale ». Les médiateurs utilisent ce mot pour expliquer qu'ils sont entièrement pour toutes les parties et pas pour une d'entre elle et contre les autres. Je veux donc que les bonnes idées de tous ceux qui s'expriment puissent être honorées dans une solution qui n'aurait pas pu être inventée par un acteur tout seul. Je veux le dialogue, la réflexion que l'on mène à plusieurs quand on accepte d'influencer et de se faire influencer, l'intelligence de la créativité collective. Je veux profiter des désaccords pour prendre des décisions éclairées par le meilleur de chacun. C'est cela ma position.

Pour la biomasse, la compensation carbonique, les éoliennes ou la centrale, je suis pour des choix collectifs pris en fonction d'un monde souhaitable sur lequel on se met d'accord. Organiser des communautés résilientes avec un projet énergétique dans cette époque de bouleversements climatiques, économiques et sociaux me semble un monde souhaitable. Un monde souhaitable est un monde commun, ce n'est pas celui où un groupe, quel qu'il soit a raison tout seul. Et dans un monde souhaitable, la nature ce n'est pas « des ressources naturelles ». Bien sûr, elle est muette en français comme en chinois. Mais elle réagit à ce que nous faisons ; trop de CO2 dans l'atmosphère, elle dit : changements climatiques ! 

Se « mettre d'accord » n'est pas « être d'accord » ou prendre la solution voulue par la majorité. Il faut dialoguer pour se mettre d'accord. Dialoguer ce n'est pas « informer les parties prenantes », ce n'est pas « contester un projet ». Dans un vrai dialogue, il faut des « contre », des non-conformistes, ceux qui montrent les failles. Il faut des « pour », des constructeurs, ceux qui ont des projets et montrent les avantages, il faut des investisseurs visionnaires et des « interrogateurs », qui posent les questions. Et il faut aussi des médiateurs. Être « pour » ou « contre » est donc une des portes d'entrée du dialogue. Ensuite, il faut apprendre à faire autre chose qu'à monologuer à l'infini sur son propre avis. Et il faut renoncer au chemin facile du dénigrement de l'autre, arrêter de le dépeindre comme un ennemi et de l'écraser sous le rouleau compresseur d'un réalisme/faits/objectivité en se drapant dans sa bonne foi... comme si ceux qui ne partagent pas notre avis étaient nécessairement de mauvaise foi, cyniques et manipulateurs.

C'est cela ma position : mon intransigeance se trouve là. Et c'est ce dialogue que j'enseigne aux éco-conseillers qui veulent faire de leur vie professionnelle un lieu de cohérence entre leurs valeurs et la nécessité de gagner leur vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer