Relever un défi mondial

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / Mercredi 11 mai, nous terminons un colloque international organisé... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Claude Villeneuve
Le Quotidien

CHRONIQUE / Mercredi 11 mai, nous terminons un colloque international organisé en partenariat avec l'Organisation internationale de la Francophonie sur l'analyse systémique de durabilité (ASD), dans le cadre du 84e congrès de l'ACFAS. Au terme de ces deux jours, une trentaine de conférenciers ont présenté et discuté les bases d'une nouvelle approche du développement durable (DD) dont les bases et les outils ont été élaborés à l'UQAC, (www.acfas.ca/evenements/congres/programme/84/600/634/C). Je n'en suis pas peu fier!

En 1988, mes étudiants m'avaient posé la question: «Comment est-ce qu'on peut reconnaître concrètement un développement durable?» Après un quart de siècle de recherche, le portrait se précise. En effet, le DD n'est pas une chose simple qui se mesure au kilo. Nos sociétés veulent se développer pour assurer une meilleure qualité de vie au plus de gens possible. Tout le monde est pour la vertu.

Cependant, l'indicateur de la croissance économique, qui est le plus souvent utilisé pour qualifier le développement, est trop réducteur. En effet, la croissance économique ne fait pas la différence entre les activités destructives et constructives, elle ne comptabilise pas les effets à long terme, ne tient pas compte de la destruction du capital nature et surtout, ne s'occupe pas de la répartition de la richesse qu'elle génère. Le DD prétend corriger tout cela en étudiant le système dans son ensemble. Le DD veut améliorer la performance des initiatives humaines sur tous les plans maintenant et pour longtemps.

Malgré qu'on l'entende encore, le DD n'est surtout pas une simple affaire de «réconcilier économie et environnement». Même si cette expression était à la mode au début des années 1980, la vision moderne de ce concept couvre tous les aspects des besoins humains. C'est ainsi que le modèle que nous avons développé comporte six dimensions regroupant 166 objectifs pour rendre notre société meilleure, plus résiliente et bien sûr, plus capable de faire face au défi quotidien et universel de satisfaire ses besoins dans le respect de la capacité de support de l'environnement. Pour sa part, l'Assemblée générale de Nations unies a adopté en septembre dernier 17 objectifs et 169 cibles pour le Programme de développement durable à l'horizon 2030 (PDD-H2030). Notre grille permet de rendre compte de l'analyse d'une politique, d'une stratégie, d'un programme ou d'un projet selon l'un ou l'autre des modèles et il est en cours d'agrément pour la boîte des outils de mise en oeuvre du DD recommandés par l'ONU.

Le colloque nous a donné l'occasion d'entendre des conférenciers qui ont réfléchi sur les bases de l'ASD et des outils nécessaires pour piloter adéquatement le DD de manière à opérationnaliser le concept. Des participants des Nations unies, de l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), du gouvernement du Québec, des universitaires, des gens de terrain et quatre conférenciers africains qui utilisent nos outils dans leur pays nous aideront à aller encore plus loin dans nos travaux à la Chaire en éco-conseil.

Ce sera l'occasion de lancer ce soir la version 2016 de notre grille d'analyse et surtout un nouveau programme court sur l'ASD (http://programmes.uqac.ca/0737) permettant aux étudiants qui le désirent de devenir en une année des spécialistes de ce domaine. C'est un programme qui sera offert à tous les étudiants détenteurs d'un diplôme de premier cycle, mais il permet aussi aux titulaires d'un DÉSS en éco-conseil d'obtenir une maîtrise. Le marché international est très demandeur pour ces compétences. Dans les trois dernières années, l'IFDD a organisé des formations sur nos outils et sur le PDD-H2030 dans une quinzaine de pays et la demande ne cesse de grandir, il manque de formateurs. C'est réellement un créneau émergent pour ceux et celles qui souhaitent concrètement changer le monde!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer