L'oeuf ou l'argent?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
484492 - Montreal, Quebec - La vente de... (Archives La Presse)

Agrandir

484492 - Montreal, Quebec - La vente de gratteux et de billets de lotto est interdit aux mineurs - SECTION : General - 17/8/2011 PHOTO Hugo-Sebastien Aubert, La Presse

Archives La Presse

Catherine Doré
Le Quotidien

Je vais vous faire une confidence. C'est un peu gênant, mais je m'assume pleinement: je suis fan finie de La Poule aux oeufs d'or.

Oui, vous avez bien lu.

Ç'a commencé en blague, du temps où j'habitais chez mes parents et que j'allais à l'université. J'avais un cours qui se terminait à 18h45. J'arrivais à la maison, mon souper m'attendait (période bénie, vous en conviendrez) et qu'est-ce qu'il y avait de bon à la télé à cette heure? La Poule.

Un jour ma mère a acheté un billet, tant qu'à l'écouter, et nous avons gagné 2$. La semaine suivante, nous avons réinvesti ce 2$ et nous avons gagné. Ç'a duré un mois sur le même 2$. Que voulez-vous, on est assez ''gambler'' par chez nous...

Mais qu'est-ce qu'il y a d'intéressant à regarder la Poule? Tout.

De l'excitation, du suspense, et hop! Un gros lot apparaît et tout le monde jubile. Ou un montant de 12 000$ est dévoilé et ça grogne.

J'en ai convaincu des gens au fil des ans. Des «quoi? On va pas vraiment écouter la Poule quand même?» se transforment généralement en «OH MON DIEU! IL A VRAIMENT GAGNÉ 100 000$? MAIS C'EST COMPLÈTEMENT FOU!».

Chaque fois. Ça fait semblant de ne pas aimer ça, mais il s'agit qu'un participant choisisse l'argent au lieu de l'oeuf et ça s'indigne. Ça dévoile sa stratégie: «Moi en bas de 40 000$, je prendrais toujours l'oeuf». Parce que tout le monde a déjà mûrement réfléchi à ce qu'il ferait s'il se rendait à l'émission. Et je vous évite ceux qui en viennent à hurler à leur téléviseur «Prends la porte 5. NON, PAS LA 3, LA 5! Bon, j'y avais dit pourtant!»

Dans mon cas, j'ai longtemps rêvé d'y aller à 20 ans pour scrapper la moyenne d'âge. Sauf qu'il faut acheter des billets pour gagner paraîtrait....

De toute façon, ce qui me plairait vraiment, ce serait d'être dans l'assistance et de «shaker» ma pancarte comme s'il n'y avait plus de lendemain. L'oeuf! L'oeuf! L'oeuf!

Parlez-moi d'une belle soirée!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer