L'Halloween et ces dames

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / L'Halloween est sans doute l'une de mes fêtes préférées. J'adorais... (Archives Le Soleil)

Agrandir

Archives Le Soleil

Patricia Rainville
Le Quotidien

CHRONIQUE / L'Halloween est sans doute l'une de mes fêtes préférées. J'adorais la célébrer lorsque j'étais petite.

C'était un petit rituel entre mon père et moi. Mes parents sont divorcés depuis aussi loin que ma mémoire me permet de me souvenir. Et, dès que j'ai eu l'âge de me déguiser, c'est mon père qui avait la tâche de me trimballer d'une maison à l'autre pour la traditionnelle cueillette de bonbons. C'est lui qui se chargeait de vérifier le contenu de ma citrouille, afin de s'assurer qu'il n'y avait pas de bonbon avec une aiguille dedans. Je me souviens qu'il me volait toujours les petits sacs d'arachides. Non pas que j'étais allergique, mais parce qu'il a toujours eu un faible pour les peanuts. Ça ne me dérangeait pas tellement, puisqu'on s'entend tous pour dire que ce que nous voulions, c'était les mini barres de chocolat et les sacs de chips. 

Mes bonbons, je les rangeais soigneusement dans ma chambre et je les économisais jusqu'à Noël. 

Adolescente, j'ai continué à célébrer l'Halloween. En vieillissant, évidemment, cette fête prend une tout autre tournure. Les virées dans les quartiers costumées en princesse avec mon père se sont transformées en party déguisé ou en virées dans les bars avec les amis. 

Les costumes aussi ont changé. Les robes de princesses que nous portions enfant ont raccourci. Les belles petites Blanche-Neige se sont transformées en Blanche-Neige plutôt sexy au fil des ans. 

D'ailleurs, je peux vous dire que magasiner un déguisement d'Halloween pour une femme adulte, c'est un peu comme magasiner dans un sex-shop. Bonjour les policières sexy, les infirmières cochonnes, les Wonder Woman au décolleté plongeant, les écolières aguichantes, les religieuses coquines. En surfant sur Internet, j'ai même déniché un magnifique costume de Mario Bros sexy pour dames... Oui, oui, notre sympathique plombier version sensuelle. 

Vraiment, ça en devient ridicule. Il relève pratiquement du miracle de dénicher un déguisement qui n'a pas l'air d'un personnage sorti tout droit d'un film porno... Et, le pire, c'est que la majorité des costumes font seulement à celles qui ont 36-24-36 de mensurations. 

Eh non, je n'enfilerai pas de costume de femme de ménage érotique cette année. En guise de protestation, je me déguiserai en Chewbacca. 

Sur ce, bonne Halloween !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer