La brisure

Lucien Gendron au Cercle de presse.... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Lucien Gendron au Cercle de presse.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bertrand Tremblay
Le Quotidien

CHRONIQUE / De retour d'un long voyage dans l'inconnu, je poursuis la réflexion qu'avait provoquée, à mon départ, la constatation faite par Lucien Gendron à sa dernière présence au Cercle de presse.

Pour la première fois de son histoire, avait-il démontré, l'économie régionale souffre d'une brisure majeure. Divisés, les leaders ne parviennent plus à fermer la brèche. Lucien Gendron peut s'exprimer avec autorité à la lumière de sa riche expérience et des succès qui ont couronné ses nombreuses initiatives. Il dirigea notamment le Centre québécois de recherche et de développement de l'aluminium (CQRDA) durant les deux premières décennies de son existence, fut président de Télé-Québec et des Fêtes du 150e anniversaire de Chicoutimi ainsi qu'adjoint au regretté recteur Gérard Arguin et recteur par intérim.

Un silence inquiétant

Depuis l'avènement du gouvernement libéral de Philippe Couillard, déplore-t-il, la voix de la région s'est éteinte. La CRÉ est disparue. Nos élus, maires et députés s'expriment individuellement, sans mandat régional.

Jadis, se souvient Lucien Gendron, les forces vives se regroupaient sous une autorité unique formée du ministre responsable de la région, du vice-président d'Alcan, du recteur de l'UQAC et du président de la CRÉ ou du Centre régional de concertation et de développement (CRCD). Un tel front uni autour d'intérêts supérieurs et de projets communs savait franchir tous les obstacles, même la concurrence mesquine de certaines banlieues des grands centres et la méfiance traditionnelle de la machine gouvernementale à l'endroit des régions périphériques.

Le CTA

L'installation du Centre des technologies de l'aluminium (CTA) sur le campus de l'UQAC en est la dernière démonstration la plus éloquente. Le député André Harvey avait habilement préparé le terrain avec la complicité de mandarins convertis à la cause avant de soumettre le projet au cercle du pouvoir politique canadien.

Il est certes flatteur pour une région périphérique d'être représentée à Québec par un premier ministre, surtout lorsqu'il est généreux de son temps comme Philippe Couillard, député de Roberval, présent partout sur le territoire lorsque l'actualité le commande. Mais l'élément périlleux de cet avantage peut s'avérer catastrophique. Car le premier ministre est d'abord au service de l'ensemble du Québec. Il sera rapidement sur la défensive si on l'accuse de privilégier la région où il a choisi d'établir sa demeure permanente.

La machine gouvernementale lui rappellera constamment le contexte si ses discours contredisent les orientations de ministres responsables d'importants portefeuilles. C'est ainsi que malgré son attachement à sa région d'adoption et ses nombreuses déclarations rassurantes, la mission que le CQRDA assumait depuis sa fondation fut confiée à Alu-Québec avec un budget généreux.

La région a ainsi perdu sa grappe industrielle de l'aluminium. Alu-Québec s'était engagée à doubler les activités de transformation de l'aluminium durant sa première décennie. Après cinq ans, badinait Lucien Gendron au Cercle de Presse, on n'a pas encore vu le thermomètre indiquant la réalisation progressive de cet objectif.

J'attends le jour où notre métropole québécoise participera vraiment au développement de tout le Québec et particulièrement des régions périphériques. Elle agit plutôt en prédatrice même si le régime actuel la nourrit d'une vingtaine de milliards $ en l'espace de quelques années pour la rénovation de son réseau routier, le prolongement du transport en commun et d'autres améliorations aux infrastructures.

Pendant ce temps, Québec continue de rafistoler le vieux pont Dubuc rongé par la rouille.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer