«Faut qu'on se parle»

L'ex-leader étudiant Gabriel Nadeau-Dubois et l'agronome Claire Bolduc... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'ex-leader étudiant Gabriel Nadeau-Dubois et l'agronome Claire Bolduc mènent en ce moment une tournée du Québec dans le cadre de la consultation du groupe de réflexion «Faut qu'on se parle» lancée à l'initiative de représentants de la gauche québécoise qui se préoccupent de l'avenir politique du Québec et de son développement.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bertrand Tremblay
Le Quotidien

CHRONIQUE / Nous n'étions pas nombreux à la dernière séance du Cercle de presse. Les absents n'avaient sans doute pas perçu la pertinence de «Faut qu'on se parle», dont les deux porte-parole, l'agronome Claire Bolduc et Gabriel Nadeau-Dubois, figure dominante du « printemps érable » 2012, ont fort bien exposé leur pensée.

Le nouveau mouvement lancé par cinq progressistes, dont le polyvalent Jean-Marie Aussant, fondateur d'Option nationale, intrigue le monde politique.

Encore la gauche-gauche qui cherche un nouveau moyen d'intervenir dans le débat politique, pensent les stratèges et une opinion publique qui peine à filtrer l'intérêt supérieur de la nation à travers les discours contradictoires et le pitoyable spectacle de la course à la présidence des États-Unis.

Un Québec stationnaire

Mais après l'échange avec les journalistes présents, «Faut qu'on se parle» apparaît répondre à l'incertitude ressentie hors des grands centres. «Nous parvenons de milieux et de générations différents, mais nous partageons le même constat, signent les cinq fondateurs dans leur déclaration commune: malgré son immense potentiel, le Québec a de la difficulté à avancer. La solution? Une discussion politique à l'extérieur des sphères partisanes... Nous serons surtout à votre écoute et nous prendrons le temps.»

La veille de leur présence au Cercle de presse, celle qui vient de quitter Solidarité rurale après en avoir assumé la présidence pendant huit ans et l'ancien député péquiste avaient tenu des assemblées de cuisine à Saint-Félicien. Et 150 personnes les accueillirent à La Pulperie jeudi soir.

Développement régional

Madame Bolduc retrouve toute sa vitalité quand elle retourne seconder son conjoint Richard Dessureault, au vignoble Le Domaine des Ducs, qui produit annuellement 5000 bouteilles dans l'environnement frisquet de la Baie-James.

Elle n'a rien perdu de son dynamisme rassembleur malgré l'immense déception qu'elle ressent devant la «disparition des structures de développement régional, de soutien à la ruralité».

«Faut qu'on se parle» veut replacer les régions, , abandonnées par la machine administrative de l'État qui contourne ou bafoue la volonté des élus, dans le giron du pouvoir. Leurs interprètes retrouvent la parole, à l'exemple de l'ancien député Denis Trottier, l'initiateur d'Option régions.

La formation d'un Conseil consultatif sur l'économie et l'innovation, la semaine dernière, c'est la goutte qui fait déborder le vase de l'indifférence populaire.

Que les régions soient ignorées n'aurait probablement pas provoqué tant d'émoi si l'autorité responsable avait nommé un représentant de Québec.

Mais le pouvoir s'est limité, dans son réflexe habituel, à la métropole.

Combien d'entreprises innovatrices sont issues des régions! Celles qui oeuvrent dans l'industrie de l'aluminium sont maintenant greffées à la grappe d'AluQuébec, nouvel organisme établi à Montréal.

L'Institut de la statistique du Québec vient de confirmer que les PME présentes en très grande majorité dans les régions périphériques recrutent 92% de la main-d'oeuvre disponible. Leur contribution à la richesse collective (PIB) est de 50%.

Heureusement que le gouvernement a désigné Monique F. Leroux à la présidence du Conseil consultatif.

Diplômée de l'UQAC, l'ancienne patronne du Mouvement Desjardins a le sens de la reconnaissance et elle connaît fort bien les régions.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer