Le Patriote de l'année

Lucien Bouchard n'aurait manqué pour rien au monde... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Lucien Bouchard n'aurait manqué pour rien au monde l'hommage qui a été rendu à Francis Dufour.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bertrand Tremblay
Le Quotidien

CHRONIQUE / Les projecteurs de l'actualité se sont braqués sur Marc-André Bédard et Francis Dufour, le temps d'un hommage bien mérité aux deux souverainistes les plus renommés du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Celui qui fut ministre de la Justice a d'abord mérité la reconnaissance des siens symbolisée par l'attribution d'un doctorat honorifique par l'Université du Québec à Chicoutimi.

Deux semaines plus tard, c'est la Société nationale des Québécois qui reconnaissait, dans une manifestation regroupant quelque 200 invités à l'Hôtel Delta de Jonquière, la contribution citoyenne exceptionnelle de Francis Dufour qui fut successivement maire d'Arvida, puis de Jonquière, avant de faire son entrée à l'Assemblée nationale, en 1985, au moment où Marc-André Bédard tirait sa révérence, après 12 ans de présence active dans les gouvernements Lévesque et Pierre-Marc Johnson.

Jonquière-Alma

Les deux politiciens sont toujours demeurés de grands amis même s'ils n'ont pas toujours partagé les mêmes conceptions des intérêts supérieurs de la région. Vigoureux et populaire maire de Jonquière durant la décennie 1975-85, Francis Dufour bloqua le prolongement de l'autoroute Alma-La Baie à la sortie ouest de Chicoutimi tant et aussi longtemps que le ministère des Transports refusa les cinq échangeurs qu'il estimait nécessaires à la liaison aux points névralgiques de sa ville.

C'est finalement son voisin Marc-André Bédard qui lui livra la solution en plaidant avec succès son raisonnement auprès du Chicoutimien d'origine, Henri Lemay, ministre délégué au Développement et à la Voirie des régions dans l'éphémère gouvernement de Pierre-Marc Johnson. Les péquistes furent délogés du pouvoir quelques mois plus tard, mais le projet se réalisa néanmoins, au coût de quelque 105 millions$, durant le règne de Lucien Bouchard.

L'ancien premier ministre et les autres membres de l'alma mater péquiste présents à la célébration du Patriote de l'année n'ont évidemment pas rappelé cet épilogue, mais ils devaient sans doute s'en réjouir silencieusement, surtout lorsque Lucien Bouchard évoqua la dette de reconnaissance et d'appréciation énorme contractée lorsque le député Francis Dufour lui céda son siège. Le successeur de Jacques Parizeau pouvait enfin franchir la grande porte de la maison du peuple en qualité de premier ministre et représentant de la circonscription de Jonquière.

L'avenir du Québec

L'atmosphère était lourde à Québec après la cruelle défaite référendaire précédée de la volte-face du Canada anglais devant l'entente du lac Meech. Lucien Bouchard avait fondé le Bloc avec son ami, le regretté Jean Lapierre, et cinq autres députés québécois pour accéder à la seule tribune qui retient l'attention du Canada anglais et pour ainsi faciliter le processus d'accession à la souveraineté au lendemain d'un Oui majoritaire.

Après huit ans à la Chambre des communes, il souhaitait ardemment un retour à la pratique du droit et à une vie familiale plus sereine. La perspective d'entrer dans une formation péquiste très exigeante à l'endroit de ses chefs ne lui plaisait guère. Le geste généreux posé par Francis Dufour, à ce moment crucial, influença sa décision. C'est tout le Québec qui bénéficia de sa détermination à former un gouvernement responsable.

Durant ses cinq années aux commandes de l'État, il s'est d'abord appliqué à assainir les finances publiques. L'avenir du Québec, avait-il martelé dès sa nomination comme premier ministre, réside dans le développement économique et la solidarité sociale. Aujourd'hui, tous les lucides aimeraient bien connaître sa lecture du déséquilibre croissant entre les grands centres et les régions périphériques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer