Parlez-nous d'économie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Lebel multiplie les initiatives un peu partout... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Denis Lebel multiplie les initiatives un peu partout sur le territoire dont le financement de la plus importante usine d'extrusion d'aluminium au pays, un projet du CEE-UQAC, dont l'exploitation, dans la Parc technologique d'Alma, a été confiée à Pexal Tecalum Canada, un consortium d'intérêts européens et jeannois.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Bertrand Tremblay
Le Quotidien

Pendant que les chefs se crêperont le chignon à la télévision et sur le terrain durant le plus long marathon de l'histoire des campagnes fédérales, les votants d'ici s'interrogeront sur les avantages du pouvoir. Cette grande question s'imposera jusqu'à l'inévitable élection référendaire que l'engagement de Pierre Karl Péladeau aura rendue incontournable lorsque le gouvernement Couillard sollicitera un renouvellement de mandat.

Dans l'immédiat, un peuple inquiet veut soupeser le réalisme des propositions économiques élaborées par les candidats avec l'approbation de leurs chefs.

Souvenons-nous du 23 janvier 2006 quand Jean-Pierre Blackburn fut proclamé vainqueur. Alors que les sondages prévoyaient, à Jonquière-Alma, une victoire des bloquistes, Stephen Harper avait annoncé l'établissement, au cours de la prochaine décennie, d'une escadre d'intervention rapide à la base aérienne de Bagotville avec l'addition de quelque 500 militaires et des investissements estimés à près de 300 millions$. Certes, le projet a subi des modifications, mais il évolue et la promesse de Harper avait suffi à renverser la tendance en faveur de Blackburn. C'est à l'avènement, au Parti libéral, en 1965, du «trio des trois colombes» Jean Marchand, Pierre Elliott Trudeau et Gérard Pelletier, que les Québécois ont réalisé l'importance du pouvoir fédéral. Jusqu'à cette époque, le Parlement canadien paraissait bien loin de leurs préoccupations. Le seul gouvernement qui importait vraiment, c'était celui de la «Belle Province» qui gardait même un oeil paternaliste sur ses fils élus députés à Ottawa. Paul-Edmond Gagnon, par exemple, député indépendant de Chicoutimi jusqu'en 1957, ne fut en vérité, durant 28 ans, que l'émissaire attentif de la défunte Union nationale de Maurice Duplessis. En 1970, Marcel Lessard, de Lac-Saint-Jean, premier député fédéral de la région nommé ministre, lança le projet d'autoroute Alma-La Baie avec une modeste enveloppe de 25 millions$. Un quart de siècle plus tard, Lucien Bouchard, devenu député de Jonquière et premier ministre du Québec, consacra plus de 100 millions$ au prolongement du tronçon vers Saint-Bruno. Marcel Lessard fut également l'intermédiaire précieux dans l'attribution du Centre des données fiscales à la circonscription que représentait Gilles Marceau.

Marcel Dionne

C'est André Harvey qui a le plus efficacement utilisé les ressources du trésor canadien. Il a d'abord déclenché le mouvement politique qui a conduit au financement, à parts égales Québec-Ottawa, du boulevard Talbot à quatre voies divisées, une réalisation d'un milliard$, avant de convaincre le ministre Martin Cauchon et Jean Chrétien, le chef du gouvernement, de construire, sur le campus de l'UQAC, le Centre des technologies de l'aluminium. Marcel Dionne, son précurseur, avait obtenu durant son mandat de 1984-88 la réalisation de Grande-Anse, le début des travaux d'aménagement de la place publique du Vieux Port, l'établissement d'un édifice fédéral et la rénovation de la base aérienne de Bagotville. Un véritable exploit.

Depuis qu'il a repris le flambeau en 2008, Denis Lebel multiplie les initiatives un peu partout sur le territoire dont le financement de la plus importante usine d'extrusion d'aluminium au pays, un projet du CEE-UQAC, dont l'exploitation, dans la Parc technologique d'Alma, a été confiée à Pexal Tecalum Canada, un consortium d'intérêts européens et jeannois. Dans le contexte actuel, c'est donc l'économie qui devrait être le thème dominant de la campagne électorale au pays des Bleuets.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer