La fin d'une longue course

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Cloutier, Pierre Karl Péladeau et Martine Ouellet lors d'un... (PHOTO JOCELYNE RIENDEAU, ARCHIVES LA TRIBUNE)

Agrandir

Alexandre Cloutier, Pierre Karl Péladeau et Martine Ouellet lors d'un débat à Sherbrooke, le 29 mars.

PHOTO JOCELYNE RIENDEAU, ARCHIVES LA TRIBUNE

Bertrand Tremblay
Le Quotidien

Après avoir été négligés comme des convertis à la cause, les partisans du Parti québécois au pays des Bleuets seront finalement choyés par la présence des trois candidats à la chefferie à une séance extraordinaire du Cercle de Presse du Saguenay, demain après-midi, à l'Hôtel Chicoutimi.

Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et Pierre-Karl Péladeau disposeront de quelques minutes pour faire le point au terme de cette longue course marquée de coups d'éclat et de nombreux rebondissements. Mais l'essentiel des trente minutes accordées à chacun servira, selon la formule du Cercle, à un entretien avec les membres présents.

Le député d'Alma est bien rompu à cette pratique puisqu'il a accepté de nombreuses invitations, tout comme les autres députés du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ministre des Richesses naturelles dans le gouvernement Marois, Martine Ouellet a eu également l'occasion d'affronter la presse régionale, mais jamais dans le cadre du Cercle de Presse.

La révélation

Alexandre Cloutier demeure la révélation de cette grande opération charme. La presse nationale a fait la découverte de ce communicateur convaincant issu d'un milieu modeste qui a fréquenté les grandes écoles d'ici et d'ailleurs et dont le discours, surtout le volet consacré au développement économique des régions, épouse les préoccupations bien contemporaines de ses concitoyens.

Martine Ouellet termine sa campagne dans un immense point d'interrogation. Car elle a étonnamment brassé la cage en allant jusqu'à proposer une deuxième révolution tranquille. Elle en élabore la justification dans un livre dont l'agenda du lancement obéira à une stratégie d'influence au sein du futur pouvoir péquiste.

Quant à PKP, le magnat de la presse à qui tous les sondages prédisent la victoire mercredi soir, fera également l'expérience, pour la première fois, du Cercle de Presse, même s'il est aussi allergique que le maire Jean Tremblay à la curiosité de la gent journalistique. Et la particularité inscrite dans la constitution de cette association de professionnels de l'information, soit que, contrairement à une conférence de presse, ce sont les membres qui dirigent l'entretien sous l'arbitrage de la présidente, risquait de la rendre encore plus méfiant.

La force des régions

C'est sans doute le candidat dont la population voudrait davantage explorer la volonté très présente en régions de favoriser l'entrepreneurship pour stimuler l'économie. « Le Québec doit absolument favoriser davantage la création de PME », préconisait-il devant les gens d'affaires à un dîner de la Chambre de commerce du Saguenay, en février 2012. Il s'inquiétait de la pénurie d'entrepreneurs.

En dénonçant l'abolition des CLD, il insiste pour que la présence de l'État dans les régions prenne la forme d'un nouveau partenariat. Il préconise une série de mesures pour que les PME se développent à travers les écueils de la mondialisation. « Il n'y a pas de Québec fort sans ses régions, sans des fortes régions », ajoute-t-il comme pour dénoncer la prétention qu'en investissant massivement dans la métropole, les gouvernements supérieurs provoquent un effet d'entraînement dans toute la province. C'est vrai pour la périphérie, mais certainement pas pour les régions éloignées.

L'attitude de PKP contraste avec celle de Saguenay qui laisse pourrir le dossier de la Pyramide des Ha! Ha! Depuis déjà une quinzaine d'années, le constructeur attend le plein paiement de son oeuvre. Le dessinateur Claude Robinson a dû subir une saga judiciaire pendant 20 ans avant de récupérer la valeur de ses droits d'auteur. Ce n'est certainement pas ainsi que le système stimulera l'esprit d'entreprise.

Partager

À lire aussi

  • Le PQ derrière PKP en Mauricie

    Actualités

    Le PQ derrière PKP en Mauricie

    Alors que s'amorce mercredi la période de votation dans la course à la chefferie, les instances régionales du Parti québécois ont exprimé leur appui... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer