Des chercheurs qui trouvent

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
C'est cependant le projet BALZAC sur les populations... ((Archives))

Agrandir

C'est cependant le projet BALZAC sur les populations imaginé par Gérard Bouchard qui a mérité une première diffusion mondiale. Le professeur a façonné un outil permettant le dépistage précoce de maladies héréditaires.

(Archives)

Bertrand Tremblay
Le Quotidien

Le Général de Gaulle a déjà dit: «Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche.» Ce mouvement d'impatience de l'homme d'État devant l'absence de résultats concrets après des années de travaux sur l'énergie atomique n'a jamais inquiété les grands esprits. Car la France demeure un chef de file en recherche et développement, comme le démontrent notamment ses succès dans l'industrie de l'aluminium.

Le déficit zéro

Ce n'est certainement pas en se rappelant cette formule si caractéristique du grand homme que le premier ministre a indiqué samedi dernier, à Montréal, une restriction des subventions versées à la recherche scientifique tant que le gouvernement n'aura pas atteint l'équilibre budgétaire. Car il s'empressait d'ajouter, en appuyant sur les mots, que «l'innovation, la science, la recherche, ça fait partie des atouts du Québec qu'on veut faire progresser à l'avenir».

C'est justement ce que privilégient les constituantes régionales de l'Université du Québec. Espérons que le député de Roberval saura en convaincre ses ministres qui ne perçoivent l'excellence que dans les institutions installées dans nos deux grandes villes. La décision annoncée, par exemple, le 17 octobre dernier, de confier la formation du nouvel Institut nordique du Québec à Laval, McGill et l'INRS ignorait outrageusement l'expertise développée à l'UQAC et ailleurs en régions.

Le nord, c'est notre arrière-pays. Nos chercheurs explorent ses mystères, dont les calamités de son climat sévère. Et ils offrent des solutions efficaces comme le fait l'équipe dirigée par Masoud Farzaneh plus spécifiquement dans le dégivrage des lignes de transport d'énergie électrique. Sa réussite spectaculaire est confirmée par l'obtention de plusieurs brevets et la construction d'un pavillon de la recherche sur le givre. Le directeur Farzaneth retourne l'ascenseur à l'institution qui lui a fait confiance en prélevant 120 000$ de ses avoirs pour financer l'attribution annuelle de deux bourses aux étudiants les plus méritants.

Lise Watier Cosmétiques

C'est cependant le projet BALZAC sur les populations imaginé par Gérard Bouchard qui a mérité une première diffusion mondiale. Le professeur a façonné un outil permettant le dépistage précoce de maladies héréditaires.

Consciente de sa responsabilité au développement économique de la région, l'UQAC fut partenaire avec Alcan (RTA), l'équipementier STAS et le Cégep de Jonquière dans la formation d'un centre provincial de liaison et de transfert qui, avec l'aide de l'État, a participé, après 20 ans, à l'éclosion d'une cinquantaine de PME qui génèrent plus de 2000 emplois.

Le consortium de recherche sur la forêt boréale commercial est une autre initiative de l'UQAC. L'équipe de scientifiques dont Daniel Lord est le directeur coordonnateur a développé un modèle d'évolution des forêts d'épinettes noires après le passage du feu qui provoque des retombées économiques de quelque 30 millions$. Parmi les nombreux projets de recherche appliquée, distinguons celui de LASEVE sur les essences végétales, qui a conduit à un partenariat avec la compagnie Lise Watier Cosmétiques.

Pour soutenir ses efforts, le milieu régional a participé généreusement à des campagnes de souscription. La Fondation de l'UQAC, une institution autonome, dispose toujours d'actifs dépassant les 10 millions$ après avoir versé, au cours des 40 dernières années, quelque 20 millions$ aux équipes de recherche et aux projets de l'Université.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer